1. Extrait de Conversation avec Dieu 3 de Neale Donald Walsch

Publié le 20 Février 2015

 

[...] Vas-y. Insère ces vœux. J'en assume la responsabilité. Et les gens vont les adorer. Cela leur donnera une idée de ce dont nous parlons ici. Tu pourrais même inviter d'autres gens à reprendre ces vœux - qui ne sont pas vraiment des "vœux", mais bien plutôt des affirmations de mariage.

Alors, d'accord. Voici ce que Nancy et moi nous sommes dit l'un à l'autre quand nous nous mariés... merci pour "l'inspiration" que nous avons reçue :

(le pasteur)
Neale et Nancy sont venus ici ce soir pour faire une promesse solennelle et pour échanger un vœu sacré.
Nancy et Neale sont venus rendre public leur amour mutuel ; pour annoncer leur vérité ; pour déclarer ler choix de vivre, d'être partenaires et de croitre ensemble - à haute voix et en votre présence, désireux de vous amener tous à sentir une partie très réelle et intime de leur décision, et ainsi, de la rendre encore plus forte.
Ils sont également venus en espérant aussi que leur rituel de liaison nous aidera à nous rapprocher tous. Si vous êtes ici, ce soir, avec un conjoint ou un partenaire, que cette cérémonie soit un rappel - une nouvelle consécration de votre propre lien amoureux.
Nous commencerons par poser une question : Pourquoi se marier ? Neale et Nancy ont répondu à cette question pour eux-mêmes et m'ont donné leur réponse. A présent, je veux la leur poser une fois de plus afin qu'ils puissent être certains de leur réponse et de leur compréhension, et fermes quant à leur engagement vis à vis de la vérité qu'ils partagent.
(le pasteur prend 2 roses rouges sur la table...)
Voici la Cérémonie des roses, par laquelle Nancy et Neale partagent leur entente et commémorent ce partage.
Alors Nancy et Neale, vous m'avez dit vous entendre tous les deux sur le fait que vous n'entrez pas dans ce mariage pour des raisons de sécurité...
... que la seule sécurité réelle n'est pas dans la possession ni dans le fait d'être possédé...
... ni en exigeant, en croyant, ou même en espérant que l'autre vous fournira ce dont vous pensez avoir besoin dans la vie...
... mais plutôt en sachant que tout ce dont vous avez besoin dans la vie... tout l'amour, toute la sagesse, toute l'intuition, tout le pouvoir, toute la connaissance, toute la compréhension, toute l'affection, toute la compassion et toute la force... résident en vous...
... et que vous ne vous mariez pas dans l'espoir d'obtenir ces choses, mais dans l'espoir d'offrir ces cadeaux, afin que l'autre puisse les avoir encore plus abondamment.
(Ils répondent : "oui")
Et Neale et Nancy, vous m'avez dit vous entendre fermement sur le fait que vous n'entriez pas dans ce mariage afin de vous limiter, de vous contrôler, de vous empêcher de quoi que ce soit ou de vous restreindre l'un l'autre d'aucune façon, de toute expression véritable et de toute célébration honnête de ce qu'il y a de meilleur et de plus élevé en vous - y compris votre amour de Dieu, votre amour de la vie, votre amour des gens, votre amour de la créativité, votre amour du travail, ou tout aspect de votre être qui vous représente de façon authentique et qui vos apporte la joie. Vous entendez-vous encore fermement là-dessus ce soir ?
(Ils répondent : "oui")
Finalement, Nancy et Neale, vous m'avez dit ne pas considérer le mariage comme une production d'obligations, mais plutôt comme une offre d'occasions...
... d'occasions de croitre, de pleinement vous exprimer, d'élever votre vie à son potentiel le plus élevé, de guérir chaque idée fausse ou mesquine, que vous ayez jamais eu à propos de vous-mêmes et de vivre l'ultime réunion avec Dieu à travers la communion de vos 2 âmes...
... que ceci est véritablement une sainte communion... un voyage dans la vie avec quelqu'un que vous aimez comme un partenaire égal, en partageant également l'autorité et les responsabilités inhérentes à tout partenariat, en portant également les fardeaux qui peuvent survenir, en jouissant également des merveilles.
Est-ce la vision dans laquelle vous souhaitez entrer maintenant ?
(Ils répondent : "oui")
Je vous donne maintenant ces roses rouges, qui symbolisent votre compréhension individuelle de ces choses terrestres, afin que vous sachiez et vous vous entendiez tous les deux sur la façon dont vous vivrez dans la forme corporelle et au sein de la structure physique appelée mariage. Offrez-vous maintenant ces roses, avec amour, comme des symboles de partage de ces accords et de ces ententes.
A présent, veuillez prendre chacun cette rose blanche. Elle symbolise vos ententes plus larges, votre nature et votre vérité spirituelles. Elle symbolise la pureté de votre Soi réel le plus élevé, et la pureté de l'amour de Dieu qui luit sur vous, maintenant et à jamais.
(le pasteur donne à Nancy la rose portant l'anneau de Neale sur une tige, et à Neale, la rose portant l'anneau de Nancy)
Quels symboles avez-vous apportés pour vous rappeler les promesses échangées aujourd'hui ?
(Chacun retire l'anneau de la tige, le donnant au pasteur, qui les tient à la main en prononçant les paroles suivantes...)
Le cercle est le symbole du Soleil, de la Terre et de l'Univers. C'est un symbole de la sainteté, de perfection et de paix. C'est aussi le symbole de l'éternité de la vérité spirituelle, de l'amour et de la vie... de ce qui n'a ni commencement ni fin. Et en ce moment, Neale et Nancy choisissent que ce soit aussi un symbole d'unité, mais non de possession ; de jonction, mais non de restriction ; d''encerclement, mais non de piégeage. Car l'amour ne peut être possédé ni restreint. Et l'âme ne pourra jamais être prise au piège.
A présent Neale et Nancy, veuillez prendre ces anneaux que vous voulez vous donner l'un à l'autre.
(Ils prennent les anneaux l'un de l'autre)
Neale, s'il te plait, répète après moi.
Moi, Neale... je te demande, Nancy... d'être ma partenaire, mon amante, mon amie et ma femme... Je t'annonce et déclare mon intention de t'accorder mon amitié et mon amour les plus profonds... non seulement dans tes moments forts... mais aussi dans tes moments faibles... non seulement lorsque tu te rappelleras clairement Qui Tu Es... mais aussi quand tu oublieras... non seulement lorsque tu agiras avec amour... mais aussi lorsque tu ne le feras pas... Je t'annonce également... devant Dieu et devant ceux ici présents... que je chercherai toujours à voir en Toi la Lumière de la divinité... et chercherai toujours à partager... la Lumière de la divinité en Moi... même, et surtout... dans tous les moments de noirceur qui pourront survenir.
J'ai l'intention d'être à jamais avec toi... dans un partenariat sacré de l'âme... afin que nous puissions accomplir ensemble l’œuvre de Dieu... en partageant tout ce qui est bon en nous...avec tous ceux dont nous atteignons la vie.
(le pasteur se tourne vers Nancy)
Nancy, choisis-tu de satisfaire à la demande de Neale et d'être son épouse ?
(Elle répond : "oui")
A présent, Nancy, répète après moi, s'il te plait.
Moi, Nancy... je te demande, Neale... (elle prononce le même voeu)
(le pasteur se tourne vers Neale)
Neale, choisis-tu de satisfaire à la demande de Nancy et d'être son époux ?
(Il répond : "oui")
Alors, veuillez tous les deux prendre les anneaux que vous allez vous échanger et répétez après moi : Avec cet anneau... je t'épouse... je prends maintenant l'anneau que tu me donnes... (ils échangent leurs anneaux)... et le glisse à mon doigt... (ils glissent les anneaux à leurs doigts)... afin que tous puissent voir et connaître... mon amour pour toi.
(le pasteur conclut...)
Nous reconnaissons avec une conscience entière que seul un couple peut s’administrer mutuellement le sacrément du mariage et qui lui seul peut le sanctifier. Ni mon Église ni aucun aucun pouvoir qui me soit conféré par l’État ne peut m'accorder l'autorité de déclarer ce que seuls 2 cœurs peuvent se déclarer et ce que seules 2 âmes peuvent rendre réel.  
Ainsi à présent, dans la mesure où toi, Nancy, et toi, Neale, avez annoncé les vérités déjà écrites dans vos cœurs et avez été témoins des mêmes vérités en présence de ces gens, vos amis, et de l'unique esprit vivant - nous observons joyeusement que vous vous êtes déclarés... mari et femme.
Joignons-nous à présent dans la prière.
Esprit d'amour et de vie : dans ce vaste monde, 2 âmes se sont trouvées. Leurs destinées tisseront maintenant une même trame, et leurs périls et leurs joies ne seront pas séparés. Neale et Nancy, que votre foyer soit un lieu de bonheur pour tous ceux qui y entreront ; un lieu où jeunes et vieux seront renouvelés en compagnie l'un de l'autre, un lieu de croissance, et un lieu de partage, un lieu de musique et un lieu de rire, un lieu de prière et un lieu d'amour.
Que ceux qui sont les plus près de vous soient constamment enrichis par la beauté et l'abondance de votre amour l'un pour l'autre, que votre travail soit une joie de votre vie qui serve le monde et que vos jours sur cette terre soient bons et longs.
Amen.

[...]
Certains lanceront : "Bien sûr, n'importe qui peut respecter des vœux qui n'engagent à rien !" Que répondras-tu à cela ?

Je dirai : "il est beaucoup plus difficile de libérer quelqu'un que de le dominer. Quand on contrôle quelqu'un, on obtient ce qu''on veut. Quand on libère quelqu'un, il obtient ce qu'il veut."

[...]

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Développement de la Conscience

Commenter cet article

PILOU 18/10/2016 21:11

Aujoud’hui, je témoigne et je vous guide après l’écoute de ces livres, après ce que j’ai subi, j’affirme que toutes mes peurs, que toutes mes rancunces, que toutes mes doutes, que toutes mes peines sont parties. J’ai cessé la guerre contre moi-même, contre les autres. CES VIDEOS ONT REMIS MA VIE EN PERSPECTIVE DE COULEURS, DE LUMIERES !! Aujourd’hui grâce à cela, mon coeur est en paix total. Je suis plus que jamais lucide, plus que joyeux. J’ai compris que j’avais pris la bonne voie depuis quatre ans, contre la haine, les mensonges, l’ignorance, du plus mal causé à ma vie, par cette commune, par le monde. Je suis redevenu totalement moi et vous. A nouveau, j’aime tout le monde et moi-même. A ce titre, JE SUIS DEVENU UN EVEILLE. Alors, je pardonne et je vous excuse tous. Je me pardonne. Mais plus, après mettre maudit, après avoir maudit Dieu, je bénis chaque instant de ma vie et je bénis chaque instants des votres, comme je bénis l’intégralité de la création, de tout, moi, dieu et vous. Je vous souhaite que vous trouviez la voie, la voie de cet amour et le grand Amour, là où je suis dans mon coeur, libre comme je l’ai fait pour Lorinda.
Extrait de L EVEIL CREATIF de mon site. Je vis ce qu’il y a dans ce livre comme-ci je l’avais écrit avant de l’avoir lu. il y a 1 semaine.