ABC de la pensée créatrice, de Yannick Le Cam

Publié le 10 Mars 2015

Ce livre vous propose une exploration des mécanismes de la pensée créatrice et de la loi de l'attraction. Les clés et les outils qui les sous-tendent sont expliqués de façon détaillée, en prenant soin de toujours replacer la personne, c'est-à-dire vous, au centre du processus de transformation qu'ils opèrent. Vous disposerez alors d'informations utiles et inédites, ainsi que de nouvelles pistes de réflexion qui pousseront votre cerveau à passer à l'action là où, habituellement, il pouvait vous faire renoncer.
Avec cet ouvrage, vous libérerez de manière spontanée votre capacité imaginative en vous reconnectant à des émotions stimulantes, à l'unisson de vos valeurs profondes. Vous ferez ainsi l'expérience d'une vie. davantage choisie que subie et certainement responsable. Si vous acceptez cette invitation à respecter votre propre créativité, ce livre vous permettra de reprendre les rênes de votre destinée à partir de votre réflexion basée sur votre ressenti et votre bon sens. Vous comprendrez pourquoi la vie récompense l'action et vous retrouverez le goût d'entreprendre, c'est-à-dire d'aimer vous réaliser en accomplissant vos projets, des plus modestes aux plus audacieux. À vous de jouer, la vie fera le reste !

Yannick Le Cam est animateur de la méthode québécoise de fixation et de réalisation d'objectifs TCAP©.
Il est aussi motivateur de vie au sein de l'École où il anime le programme «Coacher sa vie par le pouvoir des valeurs».

Extrait du livre :
Des étapes vers la pensée créatrice

Le monde donne l'inconfort de l'incomplétude pour, peut-être, permettre à l'être de se reprendre et d'accoucher de son désir.
Comme un encouragement à risquer.

Georges Didier

Toute personne qui ne se préoccupe pas de son avenir puise invariablement dans le réservoir insondable de ses croyances, de ses faux espoirs et de ses peurs. Car le passé, tel que l'entendent la plupart des gens, est le frein le plus puissant lorsqu'on ne souhaite pas avancer. Il contient, paraît-il, une mine d'expériences douloureuses, de frustrations et de maux qu'il convient de laisser dans leurs contrées obscures. Pour éviter de réveiller ces démons qui sommeillent en nous, mieux vaut céder à la peur du lendemain qui enlève progressivement le goût de l'avenir. Il ne nous reste plus qu'à revêtir un vêtement de victime taillé sur mesure et à traverser notre vie comme le somnambule parcourt sa chambre à coucher...

Le passé comme repère

Ceci n'est pas une caricature mais la réalité vécue par quelques milliards d'individus ! En effet, une étude publiée en 1996 par l'Université de Harvard (États-Unis) évalue à près de 87 % le nombre des personnes qui ne savent pas ce qu'elles veulent dans l'existence et qui attendent qu'il se passe quelque chose dans leur vie ! Bien sûr, on se reconnaît plus ou moins dans ce pourcentage, surtout dans les moments de découragement où rien ne marche comme on le voudrait. À défaut d'avenir, ces 87 % n'ont que le passé pour repère. Quand on leur demande lequel, on en revient au paragraphe précédent qui décrit les misères, les échecs, les renoncements, les souffrances... bref, tous ces inachevés qui ont terni l'image qu'ils avaient d'eux-mêmes et qui ont eu raison de leur estime personnelle. Ajoutez à cela une peur chronique de l'inconnu, la difficulté de se fixer des projets puisque l'attention n'est retenue que par les obstacles présents qui ne trouvent déjà pas de solutions, et vous obtenez un somnifère à vous endormir un troupeau d'éléphants. Or, dans la vie, il n'y a pas de solutions. Il y a des forces en marche. Il faut les créer et les solutions viennent.

@Fnac

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Développement de la Conscience

Commenter cet article