Nos Gênes et Notre Environnement....

Publié le 23 Octobre 2015

Au début, de part le titre "Ce que mes gènes disent de moi" j'ai craint que la génétique soit l'excuse/l'explication/la justification à/de tout et puis finalement cela m'a fait grandement plaisir parce que même s'ils n'emploient pas les mots, ils parlent bien de la plasticité du cerveau et de l'épigénétique.

Souvent sur des sujets, les gens ramènent tout aux gênes, où l'implicite du déterminisme fatale s'insinue insidieusement et je déteste ces discours qui viennent dire : "on ne peut rien faire c'est génétique, c'est ainsi c'est génétique, oui mais on peut pas lutter contre la génétique..." etc, comme si la génétique était la réponse à tout et surtout qu'elle venait nous déresponsabiliser de nous-même. Et à chaque fois que je suis confrontée à ce type "d'arguments" qui n'en sont pas au final, et bien je réponds si la génétique est la cause, et c'est possible, cela n'empêche pas que la plasticité du cerveau et l’épigénétique sont les effets et les solutions...
C'est important de comprendre que nos gênes s'expriment en fonction de l'environnement et si nous ne pouvons contrôler nos gênes, nous pouvons contrôler notre environnement, nous ne pouvons pas changer qui nous sommes et ce que nous sommes, mais nous pouvons changer notre regard sur nous-même, nous pouvons changer notre vision du monde, nous pouvons maitriser nos pensées et lorsque l'on dit qu''il existe des gens qui voit la vie avec le verre à moitié plein et d'autres avec le verre à moitié vide, il s'agit bien de cela.... Comment choisissons-nous de voir, de prendre,d'accueillir la vie et qu'en faisons-nous ?
Et au delà de l'environnement physique, notre façon de penser le monde est également un environnement qui joue sur nous, nos émotions, notre motivation, nos envies, nos élans de vies...
En cela le documentaire donne quelques clés à ceux qui n'ont pas conscience, qu'ils peuvent s'apporter du positif ou du négatif et que cela dépend uniquement d'eux.

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Développement de la Conscience

Commenter cet article