Zoom Chinon, Domaine du Roncée à découvrir

Publié le 19 Janvier 2018

Présentation du domaine du Roncée ; L'histoire d'une rencontre...

Jean-Martin Dutour a repris le Domaine du Roncée en 1993, le vignoble faisait 22 hectares, provenant de la réunion en 1984, des vignes de Roncée avec celles du Domaine de la Morandière. C'est en 2003 qu'il rencontre Christophe Baudry, propriétaire du Domaine de la Perrière,  dont le père et le grand-père sont vignerons plus à l’Est de Chinon dans la commune de Cravant-les-Coteaux et qu'ils s'associent pour créer le futur regroupement des 4 vignobles d'aujourd'hui. Avec l'objectif de s'étendre sur le terroir particulier des coteaux de Chinon, ils découvrirent le Château de Saint Louans, un vrai coup de cœur, qu'ils acquirent en 2006. Le petit dernier, qui viendra compléter en 2009, la diversité des terroirs et des vins de l'association Baudry-Dutour est le Château de la grille.

Il ne reste du Château de Roncée qu’un pigeonnier datant du XVIIème siècle, seul vestige de l’ancien fief détruit pendant la Révolution.

Le cabernet franc du Domaine du Roncée pousse sur des terrasses d’alluvions fluviatiles (sédiments laissés par l’ancien cours de la Vienne). Ce sol donne aux vins du domaine une empreinte fruitée couplée à une certaine structure liée au fait que des vieilles vignes composent les meilleures parcelles. Ces parcelles, appelées « clos », sont séparées par des murets en pierre.
Après les vendanges manuelles, chaque clos est vinifié séparément afin de garder un maximum de typicité des différents terroirs. Pour la cuvée des Marronniers, le tri des grappes et leur égrappage précèdent l’encuvage par gravité . Cette technique optimise le fruité du vin .

Baudry-Dutour : « Nous produisons des vins qui réconcilient la fraicheur du fruit et la puissance d’un vin de garde » Afin de respecter la vendange et l'environnement, l’année 2006 est marquée par la construction d’un chai entièrement conçu pour servir ces idées. « Un outil simple et cohérent qui nous permet de travailler sereinement et de nous concentrer à révéler la richesse subtile de nos terroirs. »

Qu’est-ce que l’encuvage par gravité ?
Il faut manipuler le jus de raisin avec délicatesse pour ne pas l’altérer. Plutôt que d’utiliser des pompes pour le transvaser depuis le pressoir jusqu’à la cuve - où se déroule la transformation en alcool - le pressoir est placé à l’un des points les plus haut du chai. De ce fait, le jus de raisin circule uniquement par gravité.

 

Dégustation - Domaine du Roncée, Le Clos des marronniers 2015 (Rouge)

Appellation : Chinon AOC
Cépage/s :   Cabernet franc

Nez : épices douces, fruits des bois, notes de fraise et framboise.
Palais : acidité vive, tanins souples, corps charnu. Arômes de fruits des bois et d’épices douces, notes de canelle.

« Le nez de fruits des bois aux notes d’épices douces est harmonieux et charmeur. Le palais est équilibré, tout en souplesse. Il évoque l’impression d’une promenade en fin d’après-midi sur un chemin bordé de murets en pierres ! »


Contact
BAUDRY-DUTOUR - La Morandière
37 220 PANZOULT
www.baudry-dutour.fr


Sources
www.baudry-dutour.fr
www.chinon.com
fr.wikipedia.org/
www.jbnoe.fr
www.lamaisondesvinsduveron.com

Rédigé par Frédéric Servant

Publié dans #Domaines et oeno-tourisme

Commenter cet article