Zoom Chinon, l'apellation

Publié le 13 Janvier 2018

Zoom Chinon, l'apellation

Zoom sur Chinon en 3 parties ; 1) L'Appellation

En Touraine, sous-région du vignoble de la Loire, c’est au niveau de la ville de Candes-Saint Martin que la Vienne quitte la Loire pour devenir son affluent. À partir de ce confluent, l’appellation Chinon suit la Vienne sur 35 kilomètres. En son centre : la ville de Chinon. Chinon est une appellation communale, qui compte parmi les plus importantes de France avec 2 400 hectares en production. Elle est la première appellation de vin rouge de Loire en volume avec 13 millions de bouteilles produites chaque année, en moyenne.

Ce qu’il y a de notable pour cette  appellation c’est son climat. Elle est protégée des vents au nord-est et à l'ouest par les forêts. Son climat de type océanique et semi-continental est le plus chaud et le plus sec de la région. Majoritairement doux, les vents d'Est et d'Ouest s'alternent pour marquer plus ou moins certains millésimes, apportant une belle diversité de vins au sein de l'appellation. De plus la Loire et la Vienne peuvent avoir un effet régulateur en restituant la nuit, la chaleur accumulée pendant la journée. Le raisin a donc la possibilité de mûrir gaiement à cette latitude au-dessus de laquelle la viticulture est très rare en rouge.

Son terroir, le tuffeau ; ainsi le vignoble repose sur un socle calcaire d'une centaine de mètres, formé il y a 90 millions d'années. Sur ce plateau principalement argilo-calcaire, on retrouve localement des formations argilo-sableuses, contenant des dépôts siliceux (argiles à silex, perrons). La présence de la rivière sur toute la longueur de l’appellation, ravina les couches crayeuses profondes du tuffeau pour les recouvrir d'alluvions. Au fil du temps se créa les terrasses sablo-graveleuses où les vignes sont plantées à l'abri des crues du cours d'eau. Ce type de sol tend à donner des vins plus légers qu'à l’Est de Chinon, où les vins ont davantage de structure. 

En 2015, Chinon comptent 173 vignerons, accompagnés par un groupement de producteurs et par 60 négociants, dont la moitié est originaire de la région.

¼ d’entre eux ont fait le choix de certifier leur domaine :

  • 21 % en bio
  • 1 % en HVE (Haute Valeur Environnementale)
  • 2 % en Biodynamie
  • 1 % en raisonné

1 bouteille sur 4 est vendue à Chinon. 10 % sont vendu à l’export et pour moitié aux Etats-Unis.

 

A suivre Chinon, les cépages....

 

Bonne journée

Rédigé par Frédéric Servant

Publié dans #Les Régions Viticoles- Vinicoles

Commenter cet article