Quel verre pour quel vin ?

Publié le 7 Décembre 2014

Nous sommes nombreux à porter de l’intérêt aux vins, mais le sommes-nous tout autant, concernant la verrerie?
Savoir quel verre utiliser est aussi difficile que de savoir quel vin consommer…

Contrairement aux idées reçues, le professionnel est confronté aux mêmes questions que vous. Grâce à ses connaissances, l’hésitation est sans doute moindre, mais il n’en demeure pas moins que parfois elle subsiste, et tout comme vous, nous découvrons après coup, si notre choix était le bon, ou non, d’où l’importance de bien connaître ses vins.

 

Connaître ses vins, c’est comme connaître une personne, c’est savoir comment il est né, pourquoi il correspond à ce résultat, pourquoi nous en avons telle perception, à quelle vitesse il grandit, quels sont ses cycles d’évolution, c’est l’observer, l’écouter et le comprendre. C’est pourquoi, connaître les vins est un éternel apprentissage, puisque que cela demande du temps, de l’expérience, de l’investissement, de l'intuition pour les sentir, ressentir, et les imaginer…

Alors, une fois que vous avez atteint cette sensibilité, le travail ne serait pas complet, si vous ne poursuiviez pas votre chemin initiatique, en vous intéressant à la verrerie.

Parce que vous avez conscience du vin, vous savez quelle est l’importance de le présenter dans l’écrin adapté. Il ne faut pas oublier que le vin est un produit vivant, vivant en bouteille, mais également une fois cette dernière ouverte. Nous savons que l’oxygénation a des conséquences sur le produit, et que suivant les manipulations effectuées (conservation, variation de température, transport, carafage, décantage…), le vin peut réagir positivement ou négativement.

 

Certains d’entre vous ont peut être différents verres, prédestinés à une certaine catégorie de vins comme ceux pour les effervescents, Bordeaux, Bourgognes, apéritifs, digestifs etc.… Bref, la liste est longue, et contrairement à ce qui se fait, ces règles ne se vérifient pas toujours.

 

En vous disant tout cela, il est possible que j’en déçoive quelques uns, mais avoir conscience du vin, c’est aussi avoir conscience que le verre possède une cohérence avec la structure du vin et non avec sa région, sa couleur, ou l’heure à laquelle on le consomme.  

 

La complexité des vins explique la difficulté récurrente du choix de la verrerie, et des méthodes de service puisque si l’on ne perçoit pas la structure, le squelette du vin, et la façon dont il se développe dans le verre, on ne peut pas savoir quel verre est adapté à quel vin.

D’autre part, il ne faut pas oublier que le verre interagit aussi bien sur le vin que sur notre perception cognitive de ce dernier.

 

C’est pourquoi, je vous recommande d’utiliser un verre unique : l’Authentis n°2 de Spiegelau. J’ai testé de nombreux verres pour la dégustation, mais le verre INAO, ou l’Open up Mikasa, habituellement utilisé, ne me conviennent pas, ayant un impact trop important sur le vin. De ce fait, je trouve qu’ils faussent notre perception et qu’ils peuvent nous induire en erreur sur la nature réelle du vin. Tout cela reste personnel et je vous encourage à faire vos propres tests, afin de déterminer quel verre vous convient parfaitement.  

L’avantage que j’ai avec l’Authentis n°2, c’est que je sers tous les vins, sans exception, éliminant ainsi la fameuse question, de quel verre avec quel vin.  

 

Bonne journée

 

Autres articles : le carafage

Le décantage

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #La Dégustation

Commenter cet article

christophe 20/12/2015 11:51

bonjour, dans quel type de verre doit-on boire de la chartreuse verte? merci

Philippe MARGOT 18/09/2011 14:29


Pour avoir rencontré Jean-Pierre Lagneau au moment de sa création, c'est bien l'Authentis N° 2 que nous utilisons entre nous pour apprécier la plupart de nos vins.
Je n'apprécie plus comme vous l'INAO, dont l'ouverture est vraiment restreinte pour y loger son nez. A table, il oblige à un mouvement de la nuque certainement salutaire pour l'entraînement des
vertèbres supérieures mais qui manque d'élégance !

Auriez-vous l'adresse mail actuelle de J-P- Lagneau ?

Bien cordialement, Philippe.


maite 08/03/2010 10:21


Chere Emilie,

Oui je dois dire que je suis un peu decue de voir que ceux qui ont inventes et dessines tous ces verres a vin (Bordeaux, Bourgognes, Alsace......) sont intuiles a vos yeux. Je trouve
personnellement que cela met de la valeur a la table et au vin, je parle en terme d'un repas, pas au niveau de la degustation,dans ce cas se sont des imbeciles ceux qui ont inventes ces
verres?????
Qu'ils ne soient pas adaptes a la degustation je suis d'accord mais sur une table pour faire plaisir au convives!!!

Peu importe ce n'est que mon avis.

Bonne Journee!

maite