Le Domaine Tollot-Beaut...

Publié le 4 Décembre 2008

Bonjour à Tous,

C’est rare, que je vous fasse part de mes dégustations et encore moins de celles réalisées dans le privé, mais il faut des exceptions à tout !

La semaine dernière, c’était mon anniversaire.

Quand j’étais plus jeune, à l’adolescence, avant même que je ne commence mes études d’hôtellerie/restauration, pour mes anniversaires, ma mère me laissait choisir un restaurant gastronomique parisien, où nous allions dîner pour l’occasion.

Je dois reconnaître que j’avais de la chance, une fois dans l’année, je pouvais goûter aux merveilleux, au sacré de l’Art de la table …

Depuis que je travaillais dans ces établissements, qui m’avaient fait tant rêver, ma mère continuait d’y venir une fois par ci par là, pour voir où sa fille travaillait, mais je n’y étais plus cliente….

Et bien cette année, nous avons été déjeunées toute les deux au Carré des Feuillants. Etablissement, que je souhaitais découvrir depuis longtemps, ayant servi et rencontré, le Chef, Alain Dutournier, il y a presque 10 ans.

Je ne m’étalerai pas sur l’éventail de saveurs qui a encensé nos palais, par contre j’ai eu la très agréable surprise, de découvrir un vin, que je ne connaissais pas et dont je n’avais pas entendu parler auparavant.

Consommant peu et très occasionnellement, je ne souhaitais qu’un verre de vin, ma mère ne boit pas, et le sommelier m’a proposé un Chorey-les-Beaune 2002 du Domaine Tollot-Beaut. Je vous avouerai que pour en arriver à cette suggestion, j’en avais déjà refusé 2, mais ça a valu le coup. Ce vin m’a apporté tout le plaisir que je recherche lorsque je consomme. Sans ce facteur émotionnel, ça ne vaut pas la peine, de boire pour boire…

Ce vin m’a tellement épaté que j’ai eu envie de vous le présenter afin que vous découvriez ce domaine.

 

Voici un petit historique du Domaine Tollot-Beaut, provenant du Blog d’Olif.

Et oui, je ne voyais pas l’intérêt de recopier ce qu’il disait déjà si bien.

 

Le 04/11/2004    Domaine Tollot-Beaut, une affaire de famille !

 

Chorey-les-Beaune : une appellation bourguignonne un peu en marge, coincée entre la capitale de la Bourgogne viticole et la célèbre montagne de Corton, coiffée en brosse par le petit bois qui la surmonte. C'est là  que se trouvent les racines du domaine Tollot-Beaut, situé rue Tollot, comme son nom l'indique. C'est l'arrière grand-père Tollot qui a donné son nom à  la rue, en tant qu'ancien maire de la commune. Un vigneron précurseur, qui a commencé à  mettre en bouteille sous son propre nom, depuis 1921. Le domaine, repris par son fils, a été étendu dans les années 1960. Il compte actuellement 24 ha, dont 10 sont en appellation Chorey-les-Beaune. A la descendance du grand-père (trois fils), ont succédé trois cousins germains, enfants de chacun des trois frères, qui gèrent le domaine actuellement. Les vignes appartiennent à  l'ensemble de la famille et sont exploitées en fermage.

Olif

 

Ce domaine ne possède pas de Site internet, aussi je me contenterai de vous communiquer leurs coordonnées. 

 

Contact :TOLLOT Nathalie

Rue Alexandre Tollot

21200 CHOREY LES BEAUNE

Tél : 03 80 22 16 54 / Fax : 03 80 22 12 61

 

Liste des appellations produites par Domaine Tollot-Beaut et fils

     ALOXE-CORTON (rouge)

      ALOXE-CORTON 1ER CRU (rouge)

      BEAUNE 1ER CRU Clos du Roi (rouge)

      BEAUNE 1ER CRU Les Grèves (rouge)

      BEAUNE (rouge)

      BOURGOGNE (blanc)

      BOURGOGNE (rouge)

      CHOREY-LES-BEAUNE (rouge)

      CORTON (rouge)

      CORTON-CHARLEMAGNE (blanc)

      SAVIGNY-LES-BEAUNE 1ER CRU Les Lavières (rouge)

      SAVIGNY-LES-BEAUNE (rouge)

      SAVIGNY-LES-BEAUNE 1ER CRU Champ Chevrey (rouge)

 

Rédigé par Emisommeliere

Publié dans #Domaines et oeno-tourisme

Commenter cet article

françois 16/04/2012 09:39

A Aloxe-Corton ils ont 2 premiers crus : Aloxe-Corton premier cru les Vercots et Aloxe premier cru les Fournières.
Et en appellation Chorey on peut aussi trouver un monopole qui s'appelle : Chorey les beaune la Pièce du Chapitre (si vous avez aimé le Chorey les Beaune alors essayé la Pièce du chapitre), et en
appellation Corton on peut encore distinguer 2 cortons : Corton et Corton-Bressandes
et enfin le Savigny les Beaune 1er cru Champ-Chevrey est un monopole.