Vosne-Romanée Millésime

Publié le 27 Mars 2009

Ce lundi 23 mars 2009 avait lieu l’évènement « Vosne-Romanée Millésime » à Vosne-Romanée bien sur.

Etaient présentés les nouveaux millésimes disponibles, des domaines qui produisent du vin  sur la Commune.

"Disponible", je m’entends, en Bourgogne, les domaines n'ont parfois rien à vendre et ils peuvent choisir leurs clients…

Une quarantaine de Maisons y a participé.


 

Globalement, nous avons gouté les 2007, mis en bouteille fin d’année 2008 à maintenant, suivant les domaines, et quelques 2006.

Ce type de manifestation est l’occasion de comparer les vins d’une même appellation, et même année, d’un propriétaire à un autre.

Normalement, cela apporte de bonnes surprises, mais ce sera pour une prochaine fois.

 

J’ai vraiment été déçue de constater que l’étau se resserre, et que les vins se ressemblent de plus en plus… Vive la standardisation !

Tout en relativisant, certes j’ai observé des différences de texture, légèrement de structure, mais je me suis sérieusement demandée, où était la notion de « terroir ».

Non seulement, les vins manquaient de caractère personnel, de particularités propres « au terroir », mais entre les appellations régionales "Bourgogne", les communales "Vosne-Romanée", les 1er Crus et les Grands Crus, il est arrivé très fréquemment qu’on ne distingue encore une fois, peu ou pas de différences.

Alors, vous pensez bien qu’entre l’appellation communale et le grand cru qui coûte bien plus cher, la question se pose du pourquoi acheter le Grand Cru, si l’AOC communale est de qualité similaire…

Je me suis posée une autre question : est-ce l’AOC communale qui est très qualitative pour être au niveau du Grand Cru ou est-ce le Grand Cru qui est abaissé au niveau de l’AOC communale ?

Peut être la vérité se rapproche-t-elle des deux hypothèses ?

 

Quoiqu’il en soit il y a bien évidemment des exceptions, et je me contenterai de vous parler des 3 domaines, qui me plaisent et qui sont tous les 3 différents.

 

En premier lieu, le Domaine des Perdrix. Je le trouve moderne dans sa façon d’aborder le vin, il fait des choix pour que le vin soit accessible assez tôt, mais il n’a pas encore vendu son âme au diable. Leur particularité, leurs vins sont assez charnus pour du Pinot Noir, mais la structure étant affirmée, l’ensemble est harmonieux et agréable.

http://www.domainedesperdrix.com/

 

Un coup de cœur depuis quelques temps déjà… Le Domaine Fougeray de Beauclair nous propose un compromis entre la tradition et l’exigence toujours plus forte d’avoir des vins à boire tout de suite. C’est élégant, c’est fin, le vin porte en lui la signature d’un terroir et d’un homme ou devrai-je dire d’un couple, puisque Madame et Monsieur Ollivier travaille de concert…

Ils possèdent une très belle gamme de vins, tel que leur Marsannay blanc « Pinot Beurot », leur Marsannay rosé « L’Elégance », ou bien encore leur Fixin en blanc et en rouge, avec leur monopole « le Clos Marion », sans oublier leur Vosne-Romanée et leur Grand Cru « Bonnes Mares » (sur la commune de Morey St Denis), qui est magnifique pour un tarif très raisonnable, par rapport à ceux que font leurs voisins. Je ne vous ai pas tout dit, alors maintenant c’est à vous de jouer pour aller leur rendre visite et découvrir tous leurs trésors…

http://www.fougeraydebeauclair.fr/

 

Pour finir, c’était LA DECOUVERTE de cette journée, le Domaine Dominique Mugneret. L’homme est impressionnant ou plutôt intimidant, pour moi en tout cas. C’est souvent le cas pour les hommes charismatiques, parce qu’il l’est. Il possède des valeurs, des principes, chose assez rare de nos jours, et cela m’arrange bien parce que ces vins lui ressemblent. Vous l’aurez compris, ces vins se démarquent, ils possèdent une personnalité forte, ils sont le résultat d’un dur labeur à la vigne et de soins adaptés au chai. Dans ces moments là, on peut comparer le vigneron à un artiste sans complexe. Je n’ai qu’une chose à dire, allez-y !

Domaine Dominique Mugneret

9 rue de la Fontaine

21 700 Vosne Romanée

Tel : 03 80 61 00 97

Fax : 03 80 61 24 54

Rédigé par Emisommeliere

Publié dans #Domaines et oeno-tourisme

Commenter cet article