Le Cognac, Eau de Vie à base de Vin...

Publié le 29 Novembre 2016

Le Cognac, tout comme l’Armagnac est un vignoble à part entière.

Il est situé au centre-ouest de la France, sur les départements de La Charente et Charente Maritime, avec un débordement sur celui des Deux-Sèvres et de la Dordogne.

Sa superficie est d’environ 95 000 ha.

Les cépages sont : l’Ugni-blanc, le Colombard, la Folle Blanche,

Et comme cépages accessoires (à hauteur de 10% maximum), sont autorisés : le Blanc Ramé (Meslier St François), le Jurançon Blanc, le Montils, le Sémillon.

 

Il existe 6 différents Crus :

 

De la plus haute classificattion à la plus petite….

 

1) La Grande Champagne ou Grande Fine Champagne

 

2) La Petite Champagne ou Petite Fine Champagne


« Fine Champagne » signifie que c’est un mélange de Petite Champagne et de Grande Champagne (50% minimum pour cette dernière)

 

3) Les Borderies

 

4) Les Fins Bois

 

5) Les Bons Bois

 

6) Les Bois Ordinaires

 

Ces Crus correspondent à des aires de production délimitées, comme les autres appellations.

 

Mode de fabrication

 

-          Vinification en blanc

-          1ère distillation

-          2ème distillation

Les distillations se pratiquent dans un alambic en cuivre dit « alambic charentais » par brûlage à feu nu.

Le résultat de la seconde distillation est appelé le « cœur », c’est cette partie qui sera utilisé pour le vieillissement en fût de chêne.

         Elevage

-          Assemblage 

L’âge du Cognac correspond à l’année la plus jeune assemblée.


 

Les mentions qualités sur l’étiquette :

 

■   *** ou VS : (Very Special)

La plus jeune eau-de-vie de l'assemblage est âgée de 2 ans au minimum.

   V.S.O.P., Réserve ou V.O : (Very Superior Old Pale ou Very Old)

L’âge de la plus jeune eau-de-vie de l'assemblage est de 4 ans au minimum.

   X.O., Extra ou Napoléon : (Extra Old)

La plus jeune eau-de-vie de l'assemblage est âgée de 6 ans au minimum.


Les beaux flacons ne font pas les "grands" produits, mais c'est le plaisir des yeux...


Autres articles, thème Charente : Nouvelle découverte sur les cépages

 

Bonne journée

 

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Catégories de Vins

Commenter cet article

Bertrand 17/04/2015 10:58

;) je n'étais pas critique. J'aime beaucoup vos articles, qui donnent envie d'échanger.
Au fait, la bouteille dans le cas du Cognac signale tout de même les très bons produits. Le flacon présenté ici est en cristal de Baccarat, fait pour une cuvée dénommée "Louis XIII". Comme tous les cognacs c'est un assemblage dont le plus "jeune" à au moins 40 ans... Et le plus ancien une centaine d'années. J'ai discuté un jour chez Remy Martin avec un ouvrier dont le grand père avait mis en chais une des eaux-de-vie qui constitue ce nectar. Ses yeux brillaient d'émotion. C'est surtout pour cela que j'ai appris à aimer le Cognac. Mais le Louis XIII vaut une petite fortune malheureusement...

Bertrand 17/04/2015 08:30

Le Cognac aurait mérité plus de louanges et bien plus de mots ;)
Je n'étais pas fan de cet alcool, avant de travailler à Cognac... En qualité de directeur d'un festival connu du lieu, j'ai eu le plaisir de partager quelques verres et quelques repas accompagnés de cette unique boisson. Je suis fan de whisky (surtout le Japonais), mais je reconnais qu'un bon Cognac est fabuleux. Bien sûr, il faut passer directement par la case "XO" ou alors des VSOP reconnus. Mais ne rien acheter en grande surface svp... Vous n'y trouverez que du tout venant.

Je ne suis pas d'accord avec l'assertion du début qui prétend que la qualité décroit avec pour maximum les "Grande Champagne" pour finir aux "Bois ordinaires". Le terroir de Cognac est complexe. Bien sûr, l'ensoleillement en est une raison, mais surtout les sols qui différent d'une appelation à l'autre. Les "Champagne" sont sur des sols calcaires, friables qui donnent une qualité de bouquet ; les "Borderies" sont sur un sol décalcifié et maturent plus rapidement ; les "Fins bois" sont sur du calcaire dur ; les "Bons bois" idem mais plus de terre et moins de calcaire; et les Bois ordinaires sont sur des sols... ordinaires. Ces derniers Cognac peut être très marqués par une influence de la mer très proche ; ce qui n'est pas inintéressant. Ce qui est sûr, c'est que les "Champagnes" et les "Borderies" sont très aromatiques. Les autres gagnent en épaisseur mais restent très olfactifs. C'est surtout une question de palais. Mais personnellement, je n'hésiterais pas à conseiller un "Borderies" de chez Camus par exemple pour intégrer une cave de bar un peu originale et économiquement modérée; ou un Vallein Marcinier.
Et comment finir sans parler de la part des anges ?... Cette odeur spécifique... Et ces bords de fenêtres noircis par le champignon... Et puis sur ce terroir il y a aussi le Pineau. De très bonnes surprises à faire chez certains producteurs peu connus.

Emilie Merienne 17/04/2015 10:20

Merci beaucoup pour ce commentaire... Et j'ai corrigé "qualité" par "classification"... Cet article est scolaire et non critique, c'est pourquoi le ton se veut "neutre" et minimaliste...