Qu'est ce qu'un "grand vin" ?

Publié le 7 Avril 2014

Qu’est ce qu’un « grand vin » ? C’est une question que l’on me pose souvent…

Vous lisez régulièrement sur les étiquettes de vin : « Grand Vin de… » Et vous vous demandez, faut-il le croire ? Que cela signifie-t-il ?, A quoi cela correspond-il ?

 

Et bien à rien, rien de rien…Ces mots ne sont ni plus ni moins que de la communication « marketing/publicitaire ». Et oui, ils ont le droit de l’écrire, même si cela n’a aucune valeur.

 

« Grand Cru », à contrario, sont des termes qui ont une valeur règlementaire, vous ne pouvez pas lire exactement, ces mots, sans que cela ait une cohérence avec la législation en vigueur, suivant l’origine du produit.

Donc « Grand Cru » est une appellation qui correspond à un cahier des charges précis, définit par l’INAO. D’après la classification, c’est la dénomination la plus élevée, sur l’échelle des classes.

 

Ensuite subjectivement, certains auront plaisir à définir comme « grand vin », un « Grand Cru », ou un vin connu, voire un vin qu’ils aiment…

En ce qui me concerne, « grand vin » c’est comme « bon vin », cela n’a de sens que pour celui qui dicte et non pour le vin proprement-dit…

Je peux vous sembler sévère, mais c’est une question de justesse.

Si je vous fais gouter un « Grand Cru » en vous disant que c’est un « grand vin » et que vous faites la grimace après dégustation, vous serez d’accord pour dire que « grand vin » n’a pas de sens, puisque le « super vin » que je vous ai fait gouter, ne vous plait pas…

 

Donc il faut garder à l’esprit que ces mots sont très impressionnants, très jolis à l’oreille et rassurant pour votre psychologie, mais à part vous influencer, voire même, vous « gourouriser » cela n’a pas de sens, de véracité dans le milieu du vin.

 

Certains me diront que je ne peux pas remettre en question la réputation d’un Château Yquem, d’un Romanée-Conti ou d’un Côte Rôtie… Et bien si, ces noms ne sont pas un gage de garantie, du GOUT !

Celui qui n’aime pas la Syrah, ne se mettra pas à l’aimer parce que c’est du Côte Rôtie, celui qui n’aime pas les moelleux, ne tombera pas amoureux du jour au lendemain d’un Yquem et celui qui préfère les vins charnus, empli de puissance, sera toujours déçu par un Romanée-Conti !

Alors soit vous avez des gouts, qui vous appartiennent à vous et à personne d’autres, et vous résistez aux influences extérieures, soit vous vous laissez faire et vous participez à l’hypocrisie générale et inconsciente…

 

Disons que si je devais me laisser prendre à mon propre jeu, je dirai qu’un « grand vin » c’est comme un « grand homme »…

Il doit me bouleverser, être plus que généreux et pas en alcool, généreux au sens littéral du terme, m’offrir beaucoup, une espèce de voyage incroyable, une histoire longue, riche et envoutante… Il est debout, droit, franc, honnête, sincère, lumineux, et magique !

Un « grand vin » c’est composé de terre et de ciel, il y a de l’explicable et de l’inexplicable en lui, quelque chose qui va au-delà des mots, qui se vit, plus qu’il ne se dit…

Et pour conclure, je ne pense pas qu’un vin doit être de garde pour être un « grand vin », mais je dirai plutôt que tous les « grands vins » que j’ai gouté, s’avéraient être de garde, soit parce que jeune, ils laissaient entrevoir ce potentiel de longévité, soit parce qu’ils étaient « vieux »  lors de la consommation, et que la découverte m’a convaincu, sans doute aucun…

 

Je vous souhaite de vivre ces expériences riches de sensations et de questions sans réponses, mais qui ne s’effacent plus une fois en mémoire… Comme une chasse au trésor, une fois que vous avez connu cela, vous en rêvez toute votre vie… Revivre encore et encore ces expériences proches du mystique…

Le vin c’est ça, quelque chose que l’on arrive à peine à toucher du bout du doigt, quelque chose d’impalpable et à la fois enraciner de façon très lointaine en nous…

 

Alors pourquoi pas parler de « grand vin », mais partagez votre vision à vous et n’adhérez pas aveuglement, à celles qui ne sont pas exprimées vraiment, qui ne sont pas fondées…


Voir : comment détermine-t-on la qualité d'un vin ?


Bonne journée à Tous !

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Catégories de Vins

Commenter cet article

Bacchus 08/04/2014 23:22

Grand ou petit? L'important c'est d'avoir les pieds sur terre et cela vaut aussi en matière de vin...

vente vin 11/04/2011 16:35


La qualificatif de grand vin peut exister mais son utilisation n'a éventuellement sa place qu'après la dégustation, qu'il s'agisse d'un 1er cru ou pas. Donc avant, sur l'étiquette, cela ne veut
rien dire on est bien d'accord.


Vinodis 11/04/2011 10:16


On pourrait aussi parler des "Cuvée Prestige" qui sont certes le top de la gamme mais souvent des embouteilleurs !
Le luxe est devenu péjoratif pour la plupart des passionnés de vins ...


Gerald 11/07/2009 01:00

Pour ma part un grand Vin est un vin qui affecte la partie Sensible de l'Etre

Un vin qui donne des frissons dans l'épine dorsale
Le type de Vin qui touche a quelque-chose d'intemporel, de non mesurable,qui fait palpiter le coeur

Un vin qui se détache des carcans oenologiques par sa grâce et sa magie
Un vin qui plante un piquet en Terra Incognita et qui nous donne la trouille de reprendre un verre

Le genre de vin dont on se souvient pour la vie car le voyage qu'il nous a offert a transgressé nos sens, nos souvenirs et notre intellect

Une sorte de "Goutte de Dieu" (lol)

Pour ma part ce fut un Corton Charlemagne 1990 Louis Latour

Kathryne 28/05/2009 09:26

Bonjour Emilie,
Je suis tout à fait d'accord avec toi. La valeur des mots "grand vin" sur une étiquette est plus commerciale qu'autre chose (sauf quelques exceptions, qui varient suivant les goûts de chacun).
Bonne journée !
PS : j'aime beaucoup la comparaison avec le "Grand Homme" :)