Caractère du vin et vin de caractère...

Publié le 2 Août 2013

 

On dit d’un vin, qu’il a du caractère, soit parce qu’il a les traits distinctifs de sa catégorie (synonyme : typé), soit parce qu’il se singularise par son originalité propre. Le mot est d’autant plus imprécis que s’y ajoutent des connotations psychologiques ; ainsi Gault & Millau constatent d’un rosé de Marsannay que « le Pinot noir lui donne un caractère affirmé » (c’est donc un vin typé par son cépage). Ils notent à propos d’un rouge AOC St Joseph : « du caractère, mais facile à boire », et jugent un vin des Côtes du Buzet comme « riche, rond, souple et de bon caractère ».

Je dirai qu’on oppose un vin de caractère, à un vin sans caractère. Pour faire simple, de la même façon que l’on parle de caractère pour les hommes, on parle de caractère pour le vin. On pensera qu’un vin qui a un caractère effacé, fade, ou lisse, qu’il ne possède pas de caractère, tandis qu’un vin qui est marqué par des caractéristiques, possède un caractère. Donc dans un premier temps, on aime définir si le vin possède ou non des caractéristiques quelles qu’elles soient pour dire que c’est ou non un vin de caractère. Ensuite, il s’agit de définir ces caractéristiques, sont-elles typiques ou atypiques, et quelles peuvent en être les causes, soit le cépage, le terroir, la vinification etc…

Donc tous les vins possèdent un caractère, qui peut être défini par des caractéristiques. Mais de la même façon qu’on considère qu’une personne qui ne s’affirme pas, ou qui manque de personnalité, n’a pas de caractère, on dira d’un vin qui possède des caractéristiques peu valorisantes ou négatives, au regard de celui qui le juge, qu’il n’a pas de caractère.

Donc généralement le caractère du vin est associé à la présence de caractéristiques fortes et positives.

 

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Catégories de Vins

Commenter cet article