Cru Classé, est-ce une AOC ?

Publié le 13 Septembre 2015

Cru classé : ce terme existe pour certains vins du Bordelais et de la Provence.

Les crus du Bordelais furent officiellement classés comme les meilleurs, à l’occasion de l’exposition universelle de 1855, à Paris.

Furent retenus : 58 vins du Médoc, 22 vins de Sauternes et seulement 1 de Graves, le Château Haut-Brion.

De nouvelles classifications ont été établies depuis, pour 16 crus de Graves en 1953 et 1959, et pour ceux de St Emilion en 1954 (avec révision en 1969 et 1986) ; aucun vin de Pomerol n’est classé.

En 1973, le classement de 1855, a été revu afin que le Château Mouton-Rothschild, jusque là second cru du Médoc, soit compté parmi les premiers.

En Provence, 18 Domaines bénéficient de la mention « Cru Classé », la première classification a été réalisée en 1955, elle comptait 23 domaines.

Il est important de distinguer les crus classés, des appellations d’origine contrôlée, régies par l’INAO, puisque la mention qui se réfère à la classification des crus de bordeaux, ou à ceux de Provence, n’est pas une AOC.

Au national, le déclassement d’un vin consiste à lui retirer l’appellation d’origine à laquelle il a normalement droit pour lui en donner une plus générale, soit parce qu’il n’a pas la qualité qu’on en attend, soit parce qu’il provient d’une vendange excédentaire, dépassant le rendement maximum autorisé par la loi.

 

 

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Règlementation et le Vin

Commenter cet article