Développement du vin

Publié le 11 Mars 2017

En dégustation, la première sensation en bouche est l’attaque, la dernière est la finale et entre les deux se situe le développement, appelé milieu de bouche.

Les saveurs ne se révèlent pas toutes de la même manière, au même moment, et avec la même persistance.

C’est lors du développement en bouche, que l’on observe ces différentes phases.

Le dégustateur doit être attentif à la façon dont le goût d’une gorgée de vin évolue et se développe dans la bouche, pour apprécier le vin avec le plus de justesse possible.

On dit aussi que le bouquet ou le nez est peu ou bien développé selon son ampleur.

 

Extrait Revue du vin de France, mai/juin 1981 :

 

« Médoc 1978 : Très coloré, profond et brillant de beau rubis. Bouquet puissant et net, dominante épicée chaleureuse s’amplifiant à l’aération. Attaque élégante, développement très ample sans trop de complexité. Vin très structuré, trame solide d’une œuvre encore inachevée ce qui donne une finale austère. C’est un vin prometteur dont il faut attendre un long vieillissement. »

 

 

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #La Dégustation

Commenter cet article