Domaines Vin Bio du Jura

Publié le 7 Novembre 2013

Quand les vignerons jurassiens se réunissent pour vous présenter  leurs vins, il y a de quoi s’y perdre…

Points forts  de ce type de dégustation régionale :

C’est l’occasion de comparer, ce qui est comparable, parce qu’on retrouve sensiblement les mêmes terroirs, les mêmes cépages, et les mêmes millésimes globalement… Ainsi d’un stand à un autre, on peut voyager sur une appellation et y observer la diversité, ou non…

Points faibles :

On peut rapidement être saturé de part la répétition de style, et éventuellement ne plus distinguer quel vin est de quel producteur si on enchaîne trop de vins, trop rapidement…

Qu’est ce que j’ai gouté ?

Beaucoup de blancs, avec des vins de cépage Chardonnay ou Savagnin, et aussi des assemblages Chardonnay-Savagnin.  Je me lancerai bien dans une comparaison Chardonnay VS Savagnin, mais franchement on les aime tous les deux pour ce qu’ils sont… Assez vifs et aromatiques dans les deux cas, bien que les familles d’arômes diffèrent…  Une pointe de gras supplémentaire pour le Savagnin…On retrouve un Chardonnay floral, minéral et fruits blancs, qui me rappelle un peu ceux de Chablis (sans bois ou bois léger), tandis que le Savagnin aura des arômes que je trouve plus gourmands, plus suaves, comme les fruits jaunes, le miel, les épices douces et des notes ambrées…

Quelques rouges, majoritairement des Trousseau et Poulsard, et un petit peu de Pinot noir… Ce qui me surprendra toujours c’est le décalage que je ressens entre le nez et la bouche des cépages jurassiens… Les nez ne me plaisent pas, et si je ne savais pas que je ne serai pas déçue en bouche, je me demande même parfois si je ne les gouterais pas… Je vous en parle sans complexe avec franchise, parce que si je me mets à la place d’un consommateur non averti, je pense que je pourrai faire la grimace à cause du nez, et m’arrêter là… L’expérience du vin c’est aussi cela, c’est différencier un nez « impropre » d’un nez très particulier. Par contre en bouche, j’aime beaucoup ces cépages, stéréotypés « maigre (sans opulence de la matière), avec peu de structure, sous-entendu peu tannique »… La caricature ne leur va pas, il y a en effet des rouges  du Jura un peu maigres, et ce caractère peut déplaire, cependant ils possèdent une belle fraicheur, avec des subtilités aromatiques qui leurs son spécifiques, et certains vignerons produisent des vins avec plus de corps et un bel équilibre fraicheur-tanins qui permettent à leurs vins de se garder…

Après plus de 3 heures de dégustation, et une dizaine de stands visités, voici les domaines qui m’ont particulièrement touché… A savoir que tous les vignerons présents ont choisi le mode d’agriculture biologique… C’était un regroupement de bio.


A découvrir :

- Le Domaine Les côteaux du Val de Sorne, le vigneron Jean-François Ryon peut vous accueillir dans ces chambres d’hôtes.
Son site : http://www.chambresdhotes-vins-jura.fr/
8 rue Lacuzon 39570 Vernantois
Tel / fax : 03.84.47.17.28      email : ryonjf@wanadoo.fr

- Le Domaine Peguy et Jean-Pascal Buronfosse
La Combe 39190 Rotalier
Tél. : 03.84.25.05.09     email : buronfossepjp@orange.fr

- Le domaine des Ronces
Son site : http://www.domaine-des-ronces.sitew.com/#Accueil.A
9 impasse du Rocher 39190 Orbagna
Tel : 03.84.25.09.76     email : maziermichel@wanadoo.fr

- Le Domaine Julien Labet
Place du Village 39190 Rotalier
Tel : 03.84.25.11.13  fax : 03.84.25.06.75     email : domainelabet@wanadoo.fr

- Le Domaine Hugues Beguet
Son site : http://www.hughesbeguet.com/
1 rue Bardenet 39600 Mesnay
Tel : 06.08.05.68.36  /  03.84.66.26.39     email : patrice@hughesbeguet.com

 

Les domaines ne sont pas classés par ordre de préférences !

Bonne journée

Voir le Jura

 


Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Domaines et oeno-tourisme

Commenter cet article