Est-ce mieux de manger un peu et puis boire le vin ou l'inverse ? Et pourquoi ?

Publié le 6 Avril 2018

"Pour trouver l'équilibre entre mets et vin dans la bouche, Est-ce mieux de manger un peu et puis boire le vin ou l'inverse? Et pourquoi?"

Cette question m'a été posé par un lecteur... Comme je la trouvais intéressante ,j'ai décidé de vous la partager...

Ma réponse :

Qu'est ce que l'équilibre en bouche ?
L'équilibre en bouche, concerne le fait que ce que nous consommons est un caractère harmonieux subjectivement pour nous procurer du plaisir. Puisque lorsqu'un critère gustatif nous déplait, le plaisir de manger diminue.

Il y a boire du vin et il y a déguster un vin.
A table nous buvons généralement, boire répondant principalement au besoin de la soif. (on se rince le gosier) Certains boivent pour avaler la bouchée en cours de mastication. D'autres boiront une fois l'espace libéré.

Gouter, déguster se pratique plus volontiers lors d'un moment privilégié au vin et donc plus rarement accompagné d'un met.

Lors du repas, on ne peut pas mâcher son met et déguster son vin en même temps. Nous sommes donc obligés d'alterner tantôt l'un, tantôt l'autre, boire ou manger, mais pas les deux à la fois. 

Ainsi en quoi consiste l'accord met et vin ?

Le but d'un accord met et vin, est qu'aucun des 2 ne viennent écraser l'autre, ou laisse l'espace à chacun de s'exprimer en bouche et c'est en respectant le caractère de chacun sans les opposer ni les écraser, qu'on trouvera ce que le nomme "l'équilibre en bouche".

Ainsi si vous mangez un plat très épicé, avec un vin qui n'aura pas suffisamment de relief pour contrebalancer les notes d'épices, que se passera-t-il ? Votre palais sera imprégné des épices et lorsque vous consommerez votre vin tout chétif et peu aromatique, et bien vous ne sentirez ni les aromes, ni le caractère de votre vin, il deviendra l'équivalent de l'eau, n'apportant rien à votre repas. L'inverse se vérifie aussi, si c'est votre vin qui est très imposant et que votre met possède un caractère savoureux et aromatique, fin et subtil, alors votre vin saturera votre palais ne laissant aucune chance à votre met d'être apprécié à sa juste valeur. 

Si votre accord met et vin est harmonieux, que vous buviez votre vin avant ou après votre bouchée, l'équilibre étant là, l'ensemble sera agréable...

Si le vin n'est pas en adéquation avec votre plat, que vous le buviez avant ou après votre bouchée, n'y changera rien...

Bonne dégustation !

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #La Dégustation

Commenter cet article

Philippe Margot 12/05/2014 14:12

Pour aller plus loin, il y a un très complet pdf au lien :

http://www.addictionsuisse.ch/fileadmin/user_upload/DocUpload/alcool_corps.pdf