Film Documentaire, sur l'analyse sensorielle, du vin

Publié le 6 Avril 2013

A l’Inra, au centre de Gruissan, dans le cadre d’études sur les vins, l’institut a besoin de personnes compétentes, pour analyser les vins, de façon sensorielle, aussi il recrute et il forme.

Voici un film documentaire qui retrace la formation d’un groupe de personnes, à l’analyse sensorielle. 

Visionner le film (le lien est devenu obsolète c'est regrettable mais je laisse malgré tout l'article pour info)

Ce groupe est formé, en vue de déterminer quelles différences, il existe entre les vins de l’AOC Anjou et l’AOC Anjou Village-Brissac, tous deux des vins rouges.

 

♦  Dans un premier temps, le groupe est initié à l’analyse visuelle. Le critère principal étant l’analyse de l’intensité colorante.

 

♦  Puis, il est formé à l‘analyse olfactive. Pour se faire, on commence par leur faire sentir des odeurs. On leur demande de classifier ces odeurs par famille. Ensuite, sur des échantillons de vins, ils doivent reconnaître ces odeurs. Et enfin, ils doivent percevoir sur quel vin, l’odeur est dominante. Après avoir effectué, tous ces exercices, le groupe doit être capable de définir quelles sont les odeurs, et leur intensité, présentes sur chaque vin.

 

♦  La dernière étape concerne l’analyse gustative.

Il n’est pas montré de quelle façon, le groupe y est initié.

Par contre, lors de l’exercice final, on voit qu’il doit identifier et mesurer les vins, selon les critères : acidité, astringence, amertume et sucrosité.

 

Visionner le film (le lien est devenu obsolète c'est regrettable mais je laisse malgré tout l'article pour info)

 

En conclusion, j’aurai aimé que ce film démontre la nécessité pour un élève à l’analyse sensorielle, de se situer dans un groupe, pour apprendre à réajuster sa perception.

Malheureusement, cela n’est pas mis en évidence, donc on ne sait pas, si cela a fait parti de la formation ou non.

La question que je me pose, c’est : les participants analysent-ils subjectivement ou objectivement ?

Dans le cas, où l’analyse est subjective, vont-ils considérer les résultats sous l’angle de la moyenne ou sous celui de la majorité ?

Dans le cas, où l’analyse est objective, les résultats devraient être unanimes.

Autre bémol, le film met principalement en avant la partie dédiée à l’analyse olfactive, hors c’est de loin l’argument, le moins important, dans la définition du vin. Sans doute, avez-vous déjà fait l’expérience, d’échanger vos impressions aromatiques sur un vin, et vous êtres-vous aperçus, que les personnes présentes pouvaient ressentir des arômes, que vous ne sentiez pas et vice-versa. Donc les ressentir, est un élément, les mesurer en est un autre et savoir si c’est un critère qui fait que vous aimerez le vin, en est encore un autre. Bref….

Je trouve ce film intéressant, c’est pour cela que je vous le présente, maintenant il n’est pas suffisamment abouti, pour vous donner une représentation précise, de la manière d’apprendre l’analyse sensorielle.

Bonne journée

 

Voir "Quelle analyse sensorielle est le napping?"

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #La Dégustation

Commenter cet article

Philippe Margot 20/02/2010 15:33


Film très intéressant - on est bien dans l'ambiance, mais finalement est-ce que ça ne parait pas plus compliqué que ce n'est en réalité dans la phase pratique ?
Bon week-end.