La mâche du vin

Publié le 8 Mars 2017

On dit qu’un vin a de la mâche, lorsque sa consistance laisse l’impression qu’on pourrait le mâcher.

S’il a trop de mâche, cela peut être perçu comme un défaut, et on dirait du vin : « il se mange, plus qu’il ne se boit ».

Il ne faut pas confondre un vin qui a de la mâche et un vin mâché, ce dernier décrit un vin altéré, abîmé par l’oxydation, le transport, ou une faute de manipulation….

Un vin mâché se situe entre le caractère fatigué et éventé.

En ancien français, mâcher c’était écraser.

Dans le Poitou, on dit -mâché- pour meurtri et mâchure pour ecchymose.

 

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #La Dégustation

Commenter cet article

Jean Luc 09/03/2017 21:01

Je pense que la robe du rosé de Bergerac ne correspond pas à la couleur foncée "orangée" alors que de plus en plus le consommateur Français ou étranger sont en grande majorité amateurs de rosé "pétale de rose".. .