Le cépage Sylvaner

Publié le 15 Décembre 2016

SYLVANER.JPGHistorique

On suppose que le Sylvaner proviendrait d’Autriche ou de la Transylvanie, son nom étant proche de cette dernière… Mais ces régions d’origine sont remises en cause, du fait de la forte sensibilité aux gelées de printemps et hivernales, de ce cépage.

 

Le livre « Taschenbuch der Rebsorten » de  Walter Hillebrand indique que le Sylvaner aurait été introduit en Allemagne en 1665, par l'abbé Alberich Degen, dans son abbaye cistercienne, à Ebrach, diocèse de Wurtzbourg.

 

De l’Allemagne, il sera implanté en Alsace, presque deux siècles plus tard. Les premières traces écrites, qui attestent de sa présence date de 1816, d’après le « Dictionnaire des noms de Cépages en France » de Pierre Rézeau.

Il entrera officiellement dans le dictionnaire français, dans le Larousse de 1867.

 

Comme cela a été le cas pour d’autres cépages, l’étude ADN a permis d’identifier, en 1997, qu’il était né d’un croisement entre le Traminer (cépage blanc allemand), en France, il s’agit du Savagnin rosé (ou Klevener), et l'Östereichisch-Weiß (cépage blanc autrichien).

 

sylvaner rougeLes mutants du Sylvaner

Dans les collections de cépages allemandes, il existe le Sylvaner bleu, ce spécimen semble être un cas, puisqu’il n’est jamais cité en dehors de cette source. Par contre, il est attesté à plusieurs reprises de la mutation du Sylvaner blanc en Sylvaner rouge. Seule sa couleur de peau aurait mutée, cependant des témoignages pourraient contredire ce fait, comme celui de Josmeyer, qui indique en présentation de sa cuvée « Sylvaner Peau Rouge » : « Longtemps interdit dû à sa couleur rouge, proche du Gewurztraminer, ses baies sont plus goûteuses et plus épicées que celles de son frère jumeau. »

Dans le « Dictionnaire des cépages » de Pierre Rézeau, le "Sylvaner noir" serait cité dés 1845.

 

Régions productrices

En Allemagne, il est le second cépage blanc le plus cultivé, après le Riesling.

En France, il n’est présent qu’en Alsace ; il était le cépage le plus cultivé jusqu’au 19ème siècle, et aujourd’hui il ne représente plus que 9% des surfaces exploitées.

A savoir que depuis le 21 Mars 2005, après maintes batailles, les vignerons ont obtenu que le Sylvaner puisse bénéficier de l’Appellation Grand Cru Zotzenberg, au même titre que les cépages nobles. C’est une exception, puisque le Sylvaner n’est pas un cépage « noble » comme le Riesling, le Gewurztraminer, le Pinot gris et le Muscat, mais c’est une bonne chose pour valoriser ce cépage qui mérite d’être connu, parce qu’il peut rivaliser avec les « grands vins » lorsqu’il est travaillé intelligemment.

On le retrouve également en Suisse, Autriche, Hongrie, Italie, Australie et aux Etats Unis.

 

Synonymes

Sinon : franken riesling, Gruber, gentil vert, Silvaner, Österreicher, picardon blanc, picardou blanc, plant du Rhin, salvaner, salvener, salviner, Sonoma riesling (en Californie), Sylvain vert…

En Suisse : Johannisberg, Gros Rhin.

 

Voir : La région Alsace

Bonne journée

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Cépages français etc...

Commenter cet article

Philippe MARGOT 05/06/2011 14:14


Bonjour Emilie,
Je peux certifier, selon le Dr. José Vouillamoz, grand spécialiste des cépages par ADN, que notre Arvine ou Petite Arvine est un cépage à part entière. Reprenant la souce de Jancis Robinson, voici
les synonymes du Sylvaner qu'elle mentionne :
Grüner Silvaner, Österreicher, Franken, Franken Riesling, Salviner, Salvaner, Grünedel, Schönfeilner, Scharvaner, Bötzinger (Allemagne), Silvain vert, Gentil vert, Picardon blanc, Gamay blanc,
Closier (France), Grüner Zierfandl, Fliegentraube (Autriche), Johannisberger, Gros-Rhin, (Suisse), Silvania, Silvaner bianco (Italie), Zelena Sedmogradka, Silvanai Zelini (Yougoslavie), Zöldsilváni
(Hongrie), Cynifal, Zeleni, Moravka, Silvanske (Tchécoslovaquie), Monterey Riesling, Sonoma Riesling, Franken Riesling (Californie).
J'en profite pour vous signaler de nouveaux livres numériques (14), au lien :

http://www.cepdivin.org/persos/phmargot.html#livres

Avec mes bons messages.


Emilie Merienne 05/06/2011 14:24



Bonjour Philippe, je vais corriger.