Le vin peut être court...

Publié le 28 Mai 2014

En dégustation, on dit qu’un vin est court, ou qu’il tourne court, lorsque l’impression ressentie à l’attaque disparaît rapidement, ou lorsqu’une fois avalé, il a une trop faible persistance. On dit plus rarement qu’il n’a pas de suite.

Curieusement, l’adjectif court était déjà un terme de dégustation au Moyen-âge, mais il ne semblait indiquer ni un défaut, ni une qualité, mais un simple fait constaté ; Dans le « Jeu de Saint Nicolas » au 13ème siècle, le crieur vante un vin « seur lie, court et sec et maigre ! ».

 Au 20ème, -court- a un aspect négatif ;

Extrait de l’étiquette, été 1980 :

« Muscadet Sèvre et Maine 1979 : Très clair, paille, brillant ; très bon nez, grain, froment, agréable ; bouche : bon vin, mais ne tenant pas ses promesses ; assez alcoolique, ce qui masque ses qualités de finesse ; un peu court en bouche. »

 


Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #La Dégustation

Commenter cet article