Le vin peut se fatiguer...

Publié le 7 Novembre 2014

Quand parle-t-on de vin fatigué ? Lorsque ses qualités gustatives sont provisoirement amoindries suite à un soutirage, un filtrage, un tirage ou au transport…

Lors qu’un vin, jeune ou vieux, a dépassé son apogée, c'est-à-dire que sa courbe d’évolution ne pourra plus progresser positivement, on dit que le vin est fatigué, il est comme en bout de course, et là, cet état ne sera pas provisoire mais définitif.

Il existe également des vins fatigants, cela peut être dû à une exubérance grossière, ou à une matière trop lourde et chargée, cela peut être aussi totalement subjectif et sans rapport réel avec les qualités organoleptiques du vin… Un vin fatigant, sans jeu de mots, nous fatigue physiquement, alors que certains vins sont réellement énergisants, parce qu’ils sont pleins d’énergie.

 

 

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #La Dégustation

Commenter cet article