Le Zinfandel, ou Primitivo, ou Crljenak Kaštelanski

Publié le 1 Juin 2014

Histoirezinfandel.jpg
 

Le Zinfandel appartenait à la collection du jardin impérial de Vienne, qui rassemblait de nombreux cépages de la monarchie d'alors ; Georges Gibbs, pépiniériste à New York, en a rapporté des boutures, et c’est ainsi que le Zinfandel fut introduit aux États-Unis (Long Island) dans les années 1820.

Il devient un cépage très apprécié dans le nord-est du pays, d'abord en tant que simple raisin de table. Dans les régions les plus froides, on le cultive en serres. Une trentaine d'années plus tard, il est transporté en Californie, où il se développe très vite, pour la viticulture, surtout à l'époque de la ruée vers l'or.

Dans les années 80 du 19ème siècle, il devient le cépage le plus répandu en Amérique.
Il occupe presque 23% de la superficie totale du vignoble, et est cultivé par plus de 200 producteurs.

Ce cépage est également connu pour son vin rosé, appelé White Zinfandel, qui est longtemps resté le vin américain le plus populaire.

 

En 1991 fut fondée l'Association des producteurs et amateurs de Zinfandel (Zinfandel Advocates and Producers – ZAP) pour promouvoir le cépage et son vin, et soutenir les recherches scientifiques le concernant.

De nombreuses études ont été menées dans le but de découvrir l'origine de ce cépage. Même si l'on sait qu'à l'instar des autres cépages de Vitis vinifera, le Zinfandel vient d'Europe, on le considère souvent comme un cépage et un vin américain, à cause de la place qu'il occupe dans la culture et l'histoire de l'Amérique.

 

La première découverte de son origine remonte à 1967, lorsque le professeur Austin Goheen de l'Université de Davis en Californie, goûte en Italie le cépage appelé Primitivo, qui lui rappelle le Zinfandel.

Différentes études comparatives entre le Zinfandel et le Primitivo arrivent à la conclusion qu'il s'agit effectivement du même cépage.

Cette théorie est définitivement confirmée par le professeur Carole Meredith de l'Université de Davis qui, à l'aide d'un profil ADN, prouve leur identité génétique.

Toutefois, le Primitivo ayant été cultivé relativement tard en Italie, plus tard que le Zinfandel en Amérique, il semblerait que le Zinfandel ne provienne pas du Primitivo italien, même s’ils sont identiques. Aussi la question de l’origine reste non résolue.

D'après certains documents, le Primitivo aurait été apporté dans la région italienne des Pouilles, par la rive-est de l'Adriatique, et la côte croate commence à être considérée comme la probable patrie d'origine du cépage.

 Il y a une vingtaine d'années, on parlait du Plavac Mali, comme cépage éventuellement identique au Zinfandel, à cause de ses ressemblances morphologiques.

Avec le temps, cette hypothèse séduit de plus en plus et finalement, le professeur Meredith décide de poursuivre son étude sur l'origine du Zinfandel.

Avec l'aide de producteurs américains, parmi lesquels Miljenko Grgić, un viticulteur américain d'origine croate, et de collaborateurs de la faculté d'agronomie de l'Université de Zagreb, elle fait le tour de la Dalmatie et récolte environ 150 échantillons de Plavac Mali de diverses localités.

D'après les résultats, le Zinfandel et le Plavac Mali sont des cépages différents, mais génétiquement très proches. En réalité, le Zinfandel est un parent du Plavac Mali. Encouragés par cette découverte, les scientifiques croates continuent leurs recherches et découvrent un autre parent du Plavac Mali, le Dobričić, un vieux cépage de l'île de Šolta. La zone de recherche est alors rétrécie à Šolta, Brač, Čiovo et la bande littorale de Dalmatie centrale. Parmi les nombreux échantillons recueillis, on compte le cépage Crljenak Kaštelanski, prélevé sur la recommandation de l'ingénieur Ante Vuletin, dans le vignoble d'Ivica Radunić de Kaštel Novi. L'analyse démontre que le Crljenak Kaštelanski et le Zinfandel possèdent le même profil génétique, mettant finalement un terme au mystère qui entourait l'origine du cépage le plus populaire d'Amérique. La découverte de liens de proche parenté entre bien d'autres cépages croates locaux et le Zinfandel / Primitivo / Crljenak Kaštelanski confirme l'origine croate du cépage.

 

Aux Etats-Unis, il perdit en renommé aux alentours des années 1950, à cause de l’arrivée de nos cépages ; il fût petit à petit remplacé par le cabernet-sauvignon.

Aujourd’hui, il représente une surface de plantation d’environ 21.100 ha sur plus de 400.000 ha cultivés. Il est présent principalement en Californie.

 

Bonne journée

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Cépages français etc...

Commenter cet article