Les terroirs du Muscadet...

Publié le 1 Juillet 2013

 

L’AOC Muscadet en vue d’améliorer la qualité de sa production souhaiterait que son vignoble soit re-délimité, afin de définir des crus communaux qui auraient une cohérence avec la notion de terroir. Aussi j’avais envie de vous présenter les différents terroirs du Muscadet et leur histoire géologique.

 

Le vignoble du Muscadet est particulier, le géographe Jean Renard disait en 1988 : « le Muscadet semble se satisfaire de tous les sols et de toutes les orientations. Dans certains secteurs, le vignoble s’étend à perte de vue quel que soit l’exposition ou la nature du sol. Les paysages en témoignent : les vignes couvrent tous les plateaux et coteaux sans orientations. »

Le Muscadet est un patchwork rare de terroirs situé presque exclusivement sur un socle de roches plutoniques et métamorphiques.

 

Le vignoble se situe sur le Massif Armoricain, vieux de 2 milliard d’années, qui est une ancienne chaîne de montagnes. Bien que son altitude soit de 400m environ, il est considéré comme un massif montagneux du fait de la nature de son sol et de son paysage escarpé. Il est né à l’ère primaire (le Paléozoïque,- 543 à - 250 millions d'années), par succession de phases orogéniques, c'est-à-dire à cause des mouvements de l’écorce terrestre qui peuvent former des montagnes.  La cristallisation du magma a donné naissance à des zones de roches plutoniques (gabbro, granit) et métamorphiques (gneiss, micaschiste, amphibolite etc.).

 

Les roches plutoniques, le granit et le gabbro, sont des roches dites « grenues » c'est-à-dire qu’elles sont composées de grains.

 Le massif armoricain, sous l’effet de la pression de la croûte terrestre et de failles géologiques, dans des zones de haute pression,  ont provoqué la métamorphose des roches en roches métamorphiques sous l’action de deux phénomènes : la schistosité et la foliation. Le granit, soumis à une forte pression, se transforme en roche feuilletée appelée schiste, c’est la schitosité. Lorsque les minéraux du schiste, par catégorie, se déplacent pour constituer des couches minérales parallèles, c’est ce qu’on appelle la foliation, qui permet d’obtenir des roches métamorphiques du type : gneiss. Si le gneiss est totalement compacter, on obtient l’étape finale de la foliation avec la roche orthogneiss. Aussi on s’aperçoit qu’à partir des mêmes minéraux, il existe différentes roches de part leur forme, aspect, âge, histoire… 

Le schiste, le gneiss et l’orthogneiss sont des roches métamorphiques du granit, tandis que l’amphibolite ou la serpentinite sont des roches métamorphiques du gabbro.

 

Ci-dessous : Granit – Micaschiste – Gneiss

 

granit-micaschiste-gneiss.jpg  

 

Les altérations des roches en sous-sol impriment des caractéristiques au sol et notamment sa proportion en silice : du plus basique (gabbro) au plus acide (granit, schiste). Différentes études ont démontré que le caractère acide ou basique des roches génère des différences dans la maturité des raisins selon les zones : du plus précoce, comme sur les zones schisteuses sur sols très sablonneux, au plus tardif. Le gabbro est connu pour donner des sols riches, auxquels il faut être attentif.

 

Voici les terroirs qui ont été sélectionnés dans le Muscadet, en vue de déterminer des crus communaux sur l’appellation, du plus au moins précoce :

  

Carte des "terroirs"

secteur-muscadet.jpg 

 

- 1. Schistes de Goulaine

Terroirsde micaschistes et de gneiss avec des lentilles de roche verte (serpentinite), les plus précoces ; ils donnent des vins ronds et assez gras.

 

- 2. Clisson

Terroirsgranitiques ou de sables à galets sur socle granitique ; l’acidité des vins y est assez modérée, ils donnent des vins assez ronds.

 

- 3. Gorgeois

Sols assez argileux sur un socle de gabbro (appelé aussi roche verte) ; ils donnent des vins souvent austères dans leur jeunesse, avec une acidité marquée et tendue, qui expriment généralement une forte minéralité aromatique.

 

- 4. Rubis de la Sanguèze (rubis étant le nom local des rochers de gabbro)

Les sols se situent sur des substrats de gabbros et de gabbros amphibolitisés ; les vins révèlent généralement beaucoup d'épaisseur en bouche ainsi qu'une belle tension.

 

- 5. Secteur autour du Pallet : dominante de gabbro très peu altérés.

- 6. Secteur de Monnières-St Fiacre : dominante de gneiss et d'orthogneiss.

- 7. Secteur Chateau Thébaud : dominante de granodiorite, gneiss et granits mylonitisés.

 


Merci à Jocelyn, un internaute, qui a fait tout ce travail de recherches et d’explications sur les terroirs du Muscadet, pour le partager avec nous sur la toile.

 

En espérant que cet aspect du VIN, vous aura autant intéressé que moi, Bonne journée…

 


Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Ô Vigne !

Commenter cet article

FRED 12/06/2015 07:00

Superbe synthèse, je peux partager sur mon blog?

Emilie Merienne 16/06/2015 14:49

oui oui bien sur :-) c'est fait pour ..

vente vin 04/07/2011 09:42


Ouh là ! Très technique tout çà mais intéressant...