Un vin londonien…

Publié le 16 Juillet 2011

Parce que de nombreux citadins de Londres font pousser de la vigne dans leur jardin ou sur leur balcon, Richard Sharp a lancé la coopérative Urban Wine, en 2007, pour décharger les londoniens de leur récolte et créer ainsi le premier vin londonien.

 

urban-wine.jpgLors de la première cuvée, en 2007, il n’y avait que 25 personnes qui ont participé à cette initiative.

Aujourd’hui elle compte plus de 100 membres.

 

Pour intégrer la coopérative, il faut apporter au minimum 3kg de raisins et payer une cotisation annuelle de 125£ (environ 142€).

En contrepartie, chacun reçoit 6 bouteilles personnalisées de la cuvée « Urban Wine ».

 

Au moment de la vinification, tous les raisins londoniens sont assemblés. Chardonnay, muscat, pinot noir sont mélangés à des cépages moins communs comme le rondo, le phoenix ou le solaris.

Comme on peut le constater sur la photo, il s’agit d’un vin rosé, choix de vinification le plus simple, étant donné la grande variété des cépages.

 

Lucy Baron Thompson d'Urban Wine a dit :

« Les membres ne savent pas quelles variétés de raisins sont dans leur vin ; c'est ce qui fait le charme de notre mélange inhabituel. »

Elle assure que le goût du vin n'est pas mauvais. Mais elle ne cache pas son étonnement vu l'assemblage de toutes les variétés incluses.

 

En 2010, près d'une tonne et demie de raisin a été pressée. Et la coopérative espère produire autour de 1300 bouteilles.

Ce vin est également à la vente pour le grand public au prix de 9£ (10 €).

 

Bonne journée

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Vu dans la Presse...

Commenter cet article