Zoom sur Châteauneuf du Pape, Partie 1

Publié le 18 Juillet 2015

chateauneuf-du-papeHistoire

 

Au 14ème siècle, les papes étaient français et Avignon remplaçait Rome, comme siège de la papauté. Châteauneuf servait alors de résidence d’été aux souverains pontifes. A cette époque le Pape Jean XXII fit construire le château, dont il ne reste que des ruines, survivance des guerres de religion et de la dernière guerre mondiale.

Le Pape Jean XXII, qui aime particulièrement le vin de Châteauneuf, développa le vignoble, et assura sa renommée avec ses successeurs ; il le nommera officiellement "vin du Pape", avant qu'il ne devienne Châteauneuf du Pape.

Au fil des siècles suivants, l’identité de la viticulture castel-papale se renforça, et en 1923, les premières règles de production furent édictées. La réglementation de 1929 donna officiellement naissance à l’Appellation d’Origine Châteauneuf du Pape.

Cette réglementation rigoureuse fit école, et inspira le système d’appellations d’origine contrôlée, que nous connaissons aujourd’hui. L’INAO fût créé en 1935 et le 15 mai 1936, fût émis le premier décret d’Appellation d’Origine Contrôlée, celui de Châteauneuf du Pape.

 

vigneschtneufLe terroir

 

Le terroir de Châteauneuf du Pape est né à l’ère quaternaire, il y a 2 millions d’années, grâce ou à cause, de 4 périodes de glaciations (Gûnz,Mindel,Riss,Würm), alternées par des périodes de réchauffement qui ont créé les terrasses formées par le Rhône, où sont installées le vignoble.

Le Rhône et ses affluents sont issus des Alpes en surrection. Ils ont arraché aux pentes des reliefs, et transporté tout au long de leur cours, des quantités considérables de matériaux, comme les quartzites, qu’ils ont roulés, usés, érodés, avant de les déposer quand la pente devenait moins fortes, formant de vastes étendues plus ou moins horizontales : les terrasses.

Comment se sont formées ces terrasses ?

Pendant une période glaciaire, l’eau se transformant en glace, le niveau des mers s’abaisse, favorisant le creusement des vallées.

Au cours du réchauffement qui suit, les glaces fondent, le niveau des mers remonte, les pentes des fleuves diminuent et ils déposent les alluvions.

Lors de la glaciation suivante, le fleuve creuse de nouveau dans ses propres alluvions avant d’y déposer une couche supplémentaire, lors d’un nouveau réchauffement, et ainsi de suite… Les 4 glaciations ont ainsi donné naissance à autant de niveaux de terrasses.

 

Aujourd’hui on retrouve sur l’ensemble du vignoble ces galets de gros quartz, mélangés à de l’argile rouge sableuse, qui couvrent le sol ; et qui permettent d’emmagasiner la chaleur le jour, pour la restituer la nuit régulant ainsi la température, pour donner une maturité optimum aux raisins.

 

terroirchateauneufdupape.gifL’aire d’Appellation Châteauneuf du Pape, délimitée officiellement en 1930 par le tribunal d’Avignon, est située sur la rive gauche du Rhône, entre Orange et Avignon. Elle s’étend sur 3165 hectares, répartie sur 5 communes : Châteauneuf du Pape, Courthézon, Orange, Sorgues et Bédarrides.

A suivre, la seconde partie « Zoom sur Châteauneuf du Pape » avec son climat, ses cépages…

 

Bonne journée

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Les Régions Viticoles- Vinicoles

Commenter cet article