Zoom sur Châteauneuf du Pape, Partie 3

Publié le 24 Juillet 2015

blason-chatneuf.jpgPartie 1, Histoire et Terroir

Partie 2, Climat et Cépages

 

Les conditions de production, aspect règlementaire…

 

● La taille : les vignes sont conduites en gobelet ou cordon de Royat.

● L’irrigation peut être autorisée sous certaines conditions

● Les raisins doivent être récoltés manuellement. Le recours à la machine à vendanger est interdit.
● Le tri qualitatif de la vendange est obligatoire. Il est réalisé soit à la vigne, soit au chai. Le tri est défini comme étant l'élimination ou la séparation des grappes de raisins ou de baies altérées (botrytis, oïdium, etc.) ou bien des grappes de raisins et des baies insuffisamment mûres.

● Les vins présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 12, 5 %.

● Le rendement est fixé à 35 hectolitres par hectare.

 

chtneuf-bt.gifLa vinification

 

● L'utilisation de morceaux de bois est interdite.
● L'utilisation de dicarbonate de diméthyle (DMDC) est interdite.
● Les vins rouges ne font l'objet d'aucun enrichissement.
● Les vins blancs ne dépassent pas, après enrichissement, un titre alcoométrique volumique total de 14, 5 %.
● L'utilisation de la pasteurisation est interdite, à l'exception de la flash-pasteurisation sur vin.

 

Les vignerons travaillent à l’amélioration des méthodes dans le respect de la tradition ancestrale ; ainsi, la technique de l’égrappage de la vendange s’est considérablement développée depuis ces dix dernières années. L’élimination de la rafle permet d’optimiser les macérations, et réduit l’astringence des vins dans leur prime jeunesse. Cette technique qui n’altère en rien la capacité de vieillissement des vins. Lors des vinifications, la technique du pigeage enregistre un essor sensible. L’action des verrins installés dans chaque cuve, imitant le foulage au pied, permet de casser le chapeau et d’extraire ainsi plus de couleur et de matières tannoïdes.

L’apparition des barriques de chêne neuf tend à se développer ; leur utilisation n’est pas automatique pour les vins blancs, tandis qu’elle est plus courante pour les rouges en complément des foudres traditionnels.

 

Bonne journée

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Domaines et oeno-tourisme

Commenter cet article