Articles avec #la degustation tag

Publié le 12 Juin 2018

Scientifiquement, on peut identifier de nombreuses molécules responsables des arômes du vin, et certaines d’entre elles provoquent des odeurs « désagréables », considérées comme des défauts, alors quelles sont-elles ? Il y a : - les odeurs phénolées dues...

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #La Dégustation

Publié le 7 Juin 2018

Cette méthode consiste pour un « dégustateur » à goûter et analyser plusieurs vins par comparaison. C'est-à-dire qu’il va créer des regroupements, des catégories, en fonction de leurs points communs ou de leurs différences. Il les goûte dans l’ordre qu’il...

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #La Dégustation

Publié le 25 Avril 2018

Quand parlons-nous de nos goûts ?Nous disons souvent : « Les goûts et les couleurs ne se discutent pas ».Pourtant nous avons tous un palais différent et nous n’en n’avons pas toujours conscience. Lors de la dégustation de vins, de nombreux facteurs entrent...

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #La Dégustation

Publié le 18 Avril 2018

Expression Aqueux : De nos jours, aqueux se dit d’un vin très faible en alcool, et insipide. Il ne faut pas confondre cette métaphore, comparant le vin à l’eau, avec « mouillé », qui qualifie un vin réellement allongé d’eau. Expression Capiteux : Au milieu...

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #La Dégustation

Publié le 6 Avril 2018

"Pour trouver l'équilibre entre mets et vin dans la bouche, Est-ce mieux de manger un peu et puis boire le vin ou l'inverse? Et pourquoi?" Cette question m'a été posé par un lecteur... Comme je la trouvais intéressante ,j'ai décidé de vous la partager......

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #La Dégustation

Publié le 30 Mars 2018

Définition de qualité : 1. Manière d’être, bonne ou mauvaise, de quelque chose ; état caractéristique. (Qualité d’une étoffe, d’une terre…) 2. Supériorité, excellence en quelque chose (préférer la qualité à la quantité) 3. Ce qui fait le mérite, la valeur...

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #La Dégustation

Publié le 24 Mars 2018

En dégustation, on dit qu’un vin est court, ou qu’il tourne court, lorsque l’impression ressentie à l’attaque disparaît rapidement, ou lorsqu’une fois avalé, il a une trop faible persistance. On dit plus rarement qu’il n’a pas de suite. Curieusement,...

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #La Dégustation

Publié le 21 Mars 2018

En dégustation, lorsque l’on parle de l’étape de la bouche, soit le moment où l’on goute le vin en bouche, on entend par là, les sensations ressenties dans la bouche. On peut dire du vin qu’il a une bouche ample, une bouche fermée, ou bien encore une...

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #La Dégustation

Publié le 18 Mars 2018

Dans l’Antiquité, les mots qu’on traduit par doux (glukus en grec et dulcis en latin), semblent avoir eu le double sens de « moelleux » et de « sucré ». De nos jour encore, ces deux termes sont souvent assimilés, cependant il faut rappeler que le moelleux...

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #La Dégustation

Publié le 3 Mars 2018

Acescent (18ème siècle), du latin acescere, aigrir. L’acescence, ou piqûre acétique, est la maladie qui transforme le vin en vinaigre. Un vin qui commence à aigrir est acescent ou piqué. On dit aussi plus rarement : acété ou acéteux.

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #La Dégustation

Publié le 25 Février 2018

Balsamique signifie au sens propre : qui a des propriétés comparables à celle du baume. Par rapport au vin, il désigne une famille d’arômes qui correspondent à ceux proches des résines, comme celle du pin, des sèves, de l’encens, de la cire etc… Extrait...

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #La Dégustation

Publié le 15 Février 2018

Un vin droit, ou « droit de goût », a une saveur nette. On le dit aussi : direct ou franc. Un vin droit se lit avec clarté, et simplicité, il est accessible, il n’y a pas d’ambigüité du fait de sa netteté. Antoine Furetière signale en 1690 l’expression...

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #La Dégustation