Articles avec #tout et rien... tag

Publié le 5 Août 2020

Le premier artcile était : "Bouchons en liège naturel, ou non ?" Complément d’informations sur les différents types de bouchons utilisés pour l’embouteillage du vin. Les bouchons GUALA SEAL ELITE anciennement développés par Guala Group sont désormais...

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Tout et rien...

Publié le 31 Juillet 2020

Pour suivre à l’article « quelle est l’origine du goût de bouchon », je souhaitais vous rassurer un petit peu concernant les différents bouchons existants aujourd’hui. De nos jours, une grande partie de nos chênes français ont été détruits, sans que l'on...

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Tout et rien...

Publié le 27 Juillet 2020

Il est d ésagréable bien évidemment d’ouvrir une bouteille et de s’apercevoir qu’elle est bouchonnée. Mais à quoi est-ce dû ? On pourrait penser que c’est parce que les bouchons sont de mauvaise qualité, ou parce qu’on a ajouté un produit chimique qui...

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Tout et rien...

Publié le 19 Juin 2020

La forme des bouteilles de vin participe à l’identité visuelle d’une appellation ou d’une région. Mais parfois, elle correspond également à une obligation, figurant dans le cahier des charges, défini par l’INAO. Les bouteilles, à caractère non réglementaires...

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Tout et rien...

Publié le 9 Novembre 2019

En lisant Rabelais , ou en écoutant certaines chansons « à boire », on comprend que la relation vin-urine ne s’explique pas uniquement par les propriétés diurétiques de l’alcool. Le vin retourne à la terre, d’où il est venu, après avoir traversé le corps...

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Tout et rien...

Publié le 3 Octobre 2019

On utilise le verbe boire intransitivement, en sous entendant « vin » ou « alcool », comme si c’était le seul type de boisson pensable ; on dit d’un ivrogne qu’il aime boire, qu’il boit. Et s’il boit sa paye, son bénéfice ou son fonds, il va de soi qu’il...

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Tout et rien...

Publié le 24 Septembre 2019

Le mot abstème vient du latin abstemius (« qui s'abstient de vin », « sobre »). Il est à la fois adjectif et nom commun. Au 16ème siècle « abstème » signifiait : qui ne boit pas de vin ; ce mot passé du droit ecclésiastique s’est étendu à la langue littéraire....

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Tout et rien...

Publié le 24 Août 2019

Le grec « oinos » (vin) est à l’origine du préfixe -oeno- qui forma plusieurs mots : Œnologie : science du vin (17ème siècle) Œnologue : scientifique du vin (19ème siècle) Œnophile : amateur de vin (19ème siècle) Œnopote : buveur de vin Œnopique : gonflé...

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Tout et rien...

Publié le 30 Juin 2019

Tirer le vin consiste à la mettre en bouteille ou en carafe, tandis que soutirer, signifie le transvaser d’un fût à un autre, pour le séparer des ses lies. Un proverbe du 16ème siècle dit : « Quand le vin est tiré, il faut le boire ». Honoré de Balzac...

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Tout et rien...

Publié le 15 Novembre 2018

Et si offrir du vin à quelqu’un était une fausse bonne idée ? Quand offre-t-on du vin ? On se rend à un diner, on apporte le vin, nos hôtes nous remercient gentiment, et la bouteille que l’on pensait faite pour le diner, est soigneusement mise de côté…...

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Tout et rien...

Publié le 16 Juin 2018

Les vins de côtes ou de coteaux sont considérés comme meilleurs, que ceux issus des plaines. Aussi le mot coteau suggère-t-il l’idée de « bon vin » ; on disait d’un amateur, au 17ème, qu’il était de « l’ordre des coteaux », ou tout simplement « coteau...

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Tout et rien...

Publié le 26 Mai 2018

Au 15ème siècle, cru, participe passé du verbe croître signifiait : ce qui croît dans un terrain, soit sa production. Puis le mot a désigné le terroir lui-même, parce qu’il fournit des produits spécifiques. Mais il ne faut pas confondre un vin du cru...

Lire la suite

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Tout et rien...