Les Vins de Moselle passent en AOC

Publié le 26 Novembre 2010

Les Vins de Moselle peuvent jeter l’AOVDQS aux oubliettes, ils entrent dans la cour des grands avec leur toute nouvelle AOC Vin de Moselle.

L’initiative d’obtention de l’AOC fût prise en 2005, par le Syndicat des viticulteurs mosellans, avec le soutien du Conseil général de la Moselle et la Chambre régionale d'agriculture. Après 5 années de démarches, ils peuvent se féliciter du résultat. L’AOC leur semblait nécessaire, non pour améliorer la qualité de leurs vins, parce qu’ils s’en défendaient déjà, mais plutôt pour leur permettre de valoriser leur offre auprès des acheteurs et consommateurs.

Bien que l’AOC ne soit pas connue et reconnue de tous les consommateurs, elle reste l’unique point de repère, pour identifier un « vin de qualité ».

Même si les plus avertis savent que la qualité ne découle pas de l’AOC, son image est si forte, qu’elle est recherchée par tous.

Alors maintenant qu’ils l’ont, j’espère qu’elle leur servira…

 

carte-Lorraine-Moselle.jpgPetit zoom, sur l’histoire du vignoble mosellan :

 

Le vignoble Mosellan se situe en Lorraine.

Il existe depuis l’Antiquité Romaine ; l’Empereur Probus y a autorisé la plantation de la vigne en 283 après J-C.

Le vignoble s'étendait jusqu'à Theodonis villa (Thionville) et remontaient jusqu'à la réunion de la Sûre et de la Moselle.

Puis il traversa le temps et les guerres entre la France et l’Allemagne, mais lors de la crise phylloxérique de la fin du 20ème siècle, il fût presque disséminé en totalité.

A savoir qu’à la fin du 19ème siècle, la surface du vignoble mosellan était de 40.000 hectares.

Il fallut tout arracher, pour pouvoir replanter et reconstruire le vignoble.
Les mosellans saisirent cette opportunité pour introduire de nouveaux cépages, provenant principalement des régions voisines.

Ainsi les cépages : Muller Thurgau, Gamay et Pinots (blanc, gris, noir) firent leur apparition dans le vignoble.

On l’ignore, mais l’Auxerrois régional, fût créé par le Docteur Werner au Centre de Laquenexy, près de Metz.

C’est à la fin des années 1980, qu’on observa une réelle reprise du vignoble, qui petit à petit mena le vignoble à sa reconnaissance actuelle, avec l’obtention de l’AOC.

De nos jours, des cépages alsaciens sont également présents comme le Riesling ou le Gewurztraminer.

Désormais, avec l’AOC certains cépages ne pourront être produits qu’en mono-cépage ; c’est le cas pour le Riesling, le Gewurztraminer, le Gamay et le Pinot blanc.

Aujourd’hui les Vins de Moselle sont produits par 26 vignerons, sur 18 communes.

Cela représente environ 60% de blancs, 20% de rosés et 20% de rouges.

Il est l’un des plus petits vignobles de France ; il compte environ 54 hectares.

Trois terroirs se distinguent : au nord, le Pays Messin et le Val de Sierck, et plus au sud, Vic sur Seille.

Sources : wikipédia, vin-de-moselle.com

 

Bonne journée

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Règlementation et le Vin

Commenter cet article