La couleur du vin...

Publié le 12 Avril 2014

L’observation de la couleur fait partie de l’examen visuel du vin, premier moment de la dégustation. On observe certes la couleur du vin, mais aussi ses reflets.

La couleur peut dépendre du cépage, du climat (le soleil l’intensifie), de la nature du sol, du temps de cuvaison, de l’âge du vin (les rouges prennent des nuances jaunes en vieillissant, ils se tuilent, les vins blancs évoluent vers l’ambre, l’ocre…), et de sa santé…

La couleur du vin nous donne quelques informations et permet pour certains spécialistes de supposer assez justement, quel goût aura le vin, grâce uniquement à l’examen visuel.

Le livre « le Goût du vin » d’Emile Peynaud nous donne une liste exhaustive des différentes couleurs que peut avoir le vin. A l’époque de l’Antiquité, on ne distinguait que le blanc, le jaune roux, le rosé, le rouge et le noir. Depuis la liste s’est bien élargie.

 

Les matières colorantes (polyphénols) des vins blancs sont les flavones et celles des vins rouges sont les anthocyanes.

 

Ci-dessous l’affiche des couleurs du vin, commercialisée par la Maison Bouchard Ainé & fils

 

 

couleurs-vins.jpg

 

 

 

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #La Dégustation

Commenter cet article