Comment soigner ses verres ???

Publié le 31 Octobre 2015

Voici enfin la conclusion du dossier de presse de J-P Lagneau

Un mot sur l’entretien des verres de dégustation 


Trop souvent le dégustateur abandonne l’idée d’utiliser un verre performant parce que l’entretien de celui-ci lui paraît problématique.

Je ne dirai pas le contraire.

Pourtant il existe des solutions d’entretien, en particulier d’essuyage, qui limiteront la casse. Il faut se rappeler qu’un verre à dégustation se doit d’être fin et que son calice doit être relativement haut. Il sera donc toujours plus fragile qu’un verre rustique...

 

Voici quelques règles utiles pour les œnophiles désireux  "d’apprendre" à entretenir ces ustensiles d'un genre nouveau:

Utilisez de préférences une dilution de détergent et un tampon doux.

Rincez très abondamment avec de l’eau très chaude.

Laissez égoutter quelques instants.

Choisir un torchon fin et sec. Il faut absolument en changer dès qu'il est humide et qu’il "accroche".

Commencer par sécher la face extérieure du verre, puis :

Saisir le verre avec le torchon dans la main gauche par le calice (surtout pas par le pied)

Introduire un coin du torchon avec l’index et le majeur (jamais le pouce!)

Essuyer en pressant ces deux doigts contre la paume gauche en faisant pivoter le verre par 1/4 de tours successifs

 

Par cette méthode, on évite les deux risques principaux : torsion de la jambe et tension sur le buvant et l’on essuie “vraiment” la paraison, sans forcer sur le verre, car celle-ci se trouve convenablement et efficacement "pincée" entre la paume gauche et les deuxièmes et troisièmes doigts de la main droite

Jean Pierre Lagneau

Bonne journée à Tous !

Rédigé par Emisommeliere

Publié dans #Dossier J-P Lagneau

Commenter cet article