Origine et histoire du Chardonnay

Publié le 4 Janvier 2016

 

Le Chardonnay fait aujourd’hui partie des cépages les plus plantés au monde dans la catégorie des raisins de cuve.

 

En France, la région Languedoc-Roussillon se place à la troisième position des régions cultivant ce cépage, après la Bourgogne et la Champagne.

 

Quelles sont les origines du Chardonnay ? D’où vient le succès de ce cépage ?

 

Souvent lorsqu’il s’agit de déterminer l’origine de quelque chose, on se perd en théories, suppositions et avis divers, tant les échanges entre les peuples et les âges ont été riches.

Mais dans notre cas cela peut être un peu plus simples…

 

Les ampélographes estiment avoir trouvé la région d’origine d’un cépage lorsqu’il existe dans une zone géographique, le cépage originel associé à des formes “évoluées”, c’est à dire ayant subi diverses mutations.

Par exemple, pour un cépage donné, on peut avoir une expression mutante avec des raisins blancs mais également avec des raisins rouges ou des raisins noirs.

 

Pour le Chardonnay les choses sont simples parce qu’en Saône-et-Loire on trouve différentes formes de Chardonnay, avec des raisins rosés notamment, et parce qu’il existe dans ce département un petit village appelé : Chardonnay. On suppose donc aisément que les deux sont liés…

Pour la petite histoire, le nom serait tiré du latin, Cardonnacum, qui définit l’endroit où poussent « les chardons ».

 

Alors comment passe-t-on d’un cépage local présent dans un petit village bourguignon, à une référence internationale cultivée presque partout ?

 

Le Chardonnay fût d’abord disséminé par les moines catholiques dans tout le vignoble français. Ainsi ,il acquiert différentes dénominations, conduisant souvent à des confusions : Pinot Blanc, Beaunois, Auvernat, Noirien Blanc, Weiss Klewner et j’en passe….

 

Mais c’est la réputation de certains vins produits avec ce cépage qui lui a valu sa renommée mondiale. En effet, les crus bourguignons les plus réputés - ainsi que les champagnes blancs de blancs - sont élaborés à base de Chardonnay. Lorsque les “pays du Nouveau Monde” ont décidé de faire du vin (dès le XIX° siècle), ils ont pris pour référence ce qui se faisait de meilleur, soit les cépages français, dont le Chardonnay faisait partie.

 

En Languedoc-Roussillon, le Chardonnay est utilisé pour la production de Vins de Pays et rentre également dans les assemblages de certaines AOC.

 

Source : Clément Léguistin-Maire du blog Midi-vin


Carte du Chablisien

 

 

Cépage

Régions qui le cultivent

Appellations

 

 

 

 


Chardonnay

Bourgogne

Chablis

Côte de Nuits

Côte de Beaune

Cote Châlonnaise

Mâconnais

Beaujolais

  Toutes les A.O.C de la Bourgogne produites en blanc sont à base de Chardonnay à 100%.


Sauf AOC Bourgogne Aligoté,
issu du cépage Aligoté 


Exception, pour le St Bris, dans le chablisien,
qui est à base de sauvignon

Champagne

Tous les Champagnes avec la mention « Blanc de blancs » sont issus du Chardonnay.

Sans cette mention, le champagne aura été assemblé.

Languedoc-Roussillon,

Loire, Savoie, Alsace, Jura

Toutes ces régions utilisent le Chardonnay,
soit en AOC assemblé, soit en mono-cépage,
Vin de Pays.

 

Bonne journée

 

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Cépages français etc...

Commenter cet article