Origine et histoire du Viognier

Publié le 20 Juillet 2016

Selon la légenCépage Viognierde, le Viognier est un cépage d'origine Dalmate, apporté en France par l'empereur Probus.

 

D’après les dernières recherches scientifiques, son origine réelle semble être les vignes sauvages de la vallée du Rhône septentrionale, soit la partie la plus au nord.

 

La grande attaque du phylloxéra, puis la Première Guerre mondiale provoque un abandon des vignes. Le Viognier ne survivra que sur quelques hectares (8 ha en 1965).

 

En 1986, il ne reste que 20 ha plantés en Viognier, à Condrieu.

Peu à peu l'appellation sera redressée et la superficie plantée se développera jusqu'à atteindre les 130 ha actuels.

 

Ce cépage connu grâce aux vins de Condrieu, va alors s'exporter dans le Midi de la France et à l'étranger.

 

En l'an 2000, il y avait en France 2359 ha plantés en Viognier.

 

C'est le cépage unique du Condrieu, et du Château Grillet (3,8 ha), vin rare et recherché des amateurs.

Il est également autorisé dans l’assemblage sur l’AOC Côte-Rôtie (20% maximum).

 

Depuis les années 1990, il est également apprécié dans le Midi de la France, en complément d'autres cépages, ou en cépage unique.

 

À l'étranger, le Viognier est utilisé en Italie, Espagne, Grèce, Suisse ou encore Autriche.

Mais c'est hors d'Europe qu'il a le plus de succès.

C'est l'un des grands cépages blancs américains, principalement en Californie.

Il est également très populaire en Australie où il représente 70% de la surface plantée en blanc.


De Vienne à Valence, est considérée la partie septentrionale du vignoble de la Valllée du Rhône 

 

 

 

 

Cépage

Vallée du Rhône

Appellations

 

Viognier

 

 

Rhône nord

 

A.O.C : Condrieu et Château Grillet*.

*Ce dernier est un site classé et il
appartient à un seul propriétaire.

 

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Cépages français etc...

Commenter cet article

sebastien 23/07/2016 14:11

comme quoi celui qui ose réussi parfois très bien !