Retour sur la question : Vin-Alcool-Santé

Publié le 3 Mars 2016

Pendant longtemps, et encore aujourd’hui, on constate que certains professionnels pour vendre du vin n’ont pas participé à informer et à prévenir les consommateurs contre les risques liés à l’alcool ; qu’il s’agisse du restaurateur qui sert un client déjà ivre, d’un caviste qui organise des dégustations, sans inviter les clients à cracher ou bien encore  le vigneron qui reçoit des oeno-touristes véhiculés, sans proposer d’éthylotest…

Nous sommes tous sensés être informés, nous sommes tous sensés être responsables et pourtant…

Je ne serai pas moralisatrice pour cette nouvelle année, mais je me fais le relais d’une bonne initiative entreprise par Vin & Société qui propose un dossier global sur la question Vin-Alcool-Santé, destiné aux professionnels. Il traite bien évidemment des repères de consommation, des risques liés à l’excès, mais aussi des bienfaits pour la santé…

Je comprends que de nombreux professionnels puissent être gênés d’aborder cette question ouvertement, parce que vendre du vin en rappelant aux gens, que l’excès est dangereux pour la santé, et qu’il faut consommer modérément, semble aller de soi, et puis, qui sommes-nous pour faire la morale ? Mais il ne s’agit pas d’infantiliser les gens ou de devenir leur garde fou, il s’agit simplement  de pouvoir informer justement, et d’oser intervenir quand la situation l’exige, parce que bien souvent on laisse couler…

Moi-même lors de dégustation pour particuliers, j'ai constaté que les inviter à cracher, n'était pas suffisant ; quand les gens ne se responsabilisent pas eux-mêmes, je sais combien il est délicat de gérer ces situations. Mais si l’on veut distinguer le vin de l’alcool en général, il nous faut accompagner les consommateurs pour qu’ils soient des consommateurs de vins et non des consommateurs d’alcool.

 

Voici le lien, qui vous donne accès au Dossier de Vin & Société, "Mémento Vin & Santé" : cliquez

Ce dossier a été conçu pour la filière professionnelle, mais indirectement, il est destiné à Tous ! 

 

Voir tous les articles liés à ce sujet : cliquez

 

Bonne journée

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Conso Vin - Prévention et Santé

Commenter cet article

Benjamin 08/03/2016 10:30

Il est vrai que l'information n'est pas toujours relayée par les professionnels devant le consommateurs, mais l'information plus généraliste reste très présente et je pense que personne ne peut honnêtement prétendre ne pas être au courant des risques aujourd'hui. Bien sûr, je ne dis pas que les professionnels doivent laisser couler (comme dans vos exemples), bien au contraire ! Mais n'oublions pas la responsabilité de chacun.