Vin de côtes et coteaux

Publié le 18 Septembre 2014

Les vins de côtes ou de coteaux sont considérés comme meilleurs, que ceux issus des plaines. Aussi le mot coteau suggère-t-il l’idée de « bon vin » ; on disait d’un amateur, au 17ème, qu’il était de « l’ordre des coteaux », ou tout simplement « coteau ». Aujourd’hui, par ironie, on peut soupçonner un vin de coupage, d’avoir été récolté sur les coteaux de Bercy, en référence aux anciens chais de Bercy.

Généralement, les parcelles de Grands Crus se situent en coteaux. Pour exemple, voir l’article : Comprendre la découpe des parcelles en Bourgogne.

 

 

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Tout et rien...

Commenter cet article