Comprendre la découpe des parcelles en Bourgogne

Publié le 15 Septembre 2014

En Bourgogne, c'est la situation géographique qui détermine les parcelles d’appellations régionales, communales, communales 1er cru et grand cru.
Alors peut être me direz-vous que c’est évident, puisque nous ne cessons de dire que l’AOC détermine en premier lieu une zone géographique.
Mais dans le cas de la Bourgogne, il y a un moyen de savoir et de comprendre pourquoi une parcelle en plaine est destinée à telle AOC, tandis qu’une parcelle en coteaux est destinée à une autre AOC etc…

A ma connaissance, ce que je vais vous expliquer ci-dessous, ne se vérifie pas dans chaque région, c’est bien pour cela que l’article s’appelle : comprendre la découpe des parcelles en Bourgogne et non en France en général… Même si l’explication qui va suivre, peut se retrouver dans d’autres régions.

Rappelons, que seule la Bourgogne possède une hiérarchie aussi vaste des AOC, donc on ne se demande pas dans les autres régions, pourquoi telle parcelle est communale, l’autre régionale, et l’autre grand cru, alors que celle d’à côté est premier cru et ainsi de suite… On ne se le demande pas, parce qu’il n’y a qu’en Bourgogne, que nous y sommes confrontés…

Je vais vous l’expliquer avec des mots, et vous pourrez vous référer à la carte afin de mieux visualiser l’explication.

Imaginez une colline, au pied de la colline vous avez la plaine, sur la colline vous avez des coteaux puis vient le sommet.
Donc vous visualisez votre colline, toutes les parcelles cultivées en plaine sont destinées à l'appellation régionale Bourgogne, ensuite en bas des coteaux viennent les parcelles des appellations communales (ex : Puligny-Montrachet, Meursault ...).
Sur la partie médium des coteaux de la colline, nous trouvons les parcelles des appellations communales 1er Cru, puis Grand Cru.
Puis en remontant, on peut retrouver quelques appellations communales, et enfin apparaissent les parcelles des appellations régionales des Hautes-Côtes, par exemple Bourgogne Hautes-Côtes de Nuits.
Les terres proches du sommet de la colline ne correspondent à aucune AOC et ne sont pas cultivées.

Lorsqu'on est sur place, on voit très bien la découpe des parcelles, mais en bas des vignes, il n'y a pas de panneaux, qui disent : « appellation régionale, communale, Grand Cru »....
Donc on constate les emplacements, mais on ne comprend pas la répartition des parcelles, du moins jusqu’à maintenant…

Autres articles : La Bourgogne vitivinicole
Les grands crus de Bourgogne

Bonne journée

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Règlementation et le Vin

Commenter cet article

nirina 08/10/2009 20:21


Bonjour,
Je ne résiste pas à la tentation de dire que la plus simple mais le plus complet des cours pour connaitre le terroir c'est d'aller voir les viticulteurs chez eux, visiter leurs caves et déguster
leur vin.
Je suis étonnée de l'ignorance des français de leur propre terroir voire territoire.
merci


Gerald 25/06/2009 23:28

Trés intéressant ce qui veut dire si j ai bien compris que l'appellation en Bourgogne est régie par des contraintes géologiques et pédologiques

Sur un même versant je peut me balader d'une appellation régionale a une appellation grand cru

Ce qui veut dire que le même raisin planté sur ce versant va donner en fonction de son "élévation" des caractéristiques différentes et très éloignées

Cette "élévation" va se juxtaposer aux différents reliefs et différentes communes , elle n'est donc pas forcément verticale? c'est bien ça?

Donc on peut trés bien faire croire que comme il y a du "Meursault" et du "Puligny Montrachet" "dedans" pour 10 euros seulement on fait une affaire

Le boisé nous donne l 'impression que le vin a été travaillé alors que sa vinification et
son élevage font partis d un mix-produit bien étudié pour l appellation

C'est important je pense de secouer le cocotier et de ne pas parler la langue de bois

Si Leflaive fait croire dans sa communication externe que comme il y a beaucoup de bons+beaucoup de bons alors le vin sera indéniablement bon alors qu'en fait il est chiant a mourir ben faut le dire !!

MATTHIEU 21/03/2008 12:15

Bonjour, étant moi meme sommelier et responsable d'une cave à vin sur paris je me permet de vous ecrire. Vos explications concernant la découpe des parcelles en bourgogne sont broullon, ne servant qu'à semer le doute dans l'esprit des néophytes...
Concernant leflaive, le domaine leflaive est un des grands nom de la cote de beaune est olivier est le nom de l'activité de négoce qui est moins qualitative...

Emisommeliere 10/05/2008 09:35


Bonjour Mathieu, Je peux admettre que visualiser une colline et imaginer de bas en haut la répartition des parcelles en Bourgogne, ne soit pas aussi simple pour tout le monde. Par contre, je ne
comprends pas que vous pensiez que le but de cette explication soit de semer le doute, et puis le doute sur quoi ? Ce que j’explique est une réalité physique, peut être n’avez-vous jamais été en
Bourgogne pour pouvoir faire ce constat par vous-même. Quant au Domaine Leflaive dirigé par Anne-Claude Leflaive, je n’en parle pas. Il était uniquement question du « Bourgogne les Setilles » 2006
du Domaine d’Olivier Leflaive.


Esmery Guillaume 19/02/2008 16:53

Bonjour,je remercie Emilie pour son rèsumè de w-e.
Je redonne l'adresse du domaine yves Darviot à Beaune:
2 place Morimont
21200 Beaune.
Tel:03.80.24.74.87 ou 06.81.51.28.99
e-mail:contact@yves-darviot.fr
Je suis content du ressenti d'Emilie sur les vins dègustès.Je lui amène un Setilles 2006 cette semaine....
A bientot,Guillaume

docadn 16/02/2008 07:49

Chère Emilie,
il est vrai qu'avec la Bourgogne vous êtes servie en terme de complexité.
Et ce que vous désignez comme des "parcelles" est appelé plus communément appelé"climats" en Bourgogne (et on touche à la notion de terroir, mais c'est parfois un gros mot pour certain).
A plaisir de vous lire
cordialement
docadn

Emisommeliere 10/05/2008 09:33


Bonjour Docadn, Pour répondre à votre question, ce que j'appelle "parcelle" est une zone délimitée qu'elle soit en plaine sur les appellations régionales, ou qu'elle soit sur les côteaux, classée
appellation communale ou hautes-côtes. Ces zones délimitées peuvent correspondre ou non à un lieu-dit, appelé aussi climat en bourgogne, mais il existe des climats en plaine, en coteaux et en
hautes-côtes. Donc ce qui détermine la classification des climats,est la même que celle qui détermine les Crus des vins, qu'ils soient d'appellation régionale, ou communale. Il existe plus de 500
climats en Bourgogne. Lorsque qu'un seul propriétaire exploite la totalité d'un climat, il possède un monopole. J'espère avoir répondu à votre question, Bonne journée... Emilie