Vu dans Management Mars 2008 n°151

Publié le 25 Février 2008

Page 118/119 du magazine

art-managemt-002_edited.jpg

art-managemt-012_edited.jpg

 

La presse est toujours pleine de bonnes intentions, mais comment les traduit-elle?
Etudions à la loupe leurs propositions...

 

art-managemt-008_edited.jpg art-managemt-009_edited.jpg art-managemt-006_edited.jpg
J'espère que vous n'aimez pas les tempuras de crevettes et les sushis, parce qu'avec ce vin, votre palais sera tapissé de haut en bas par les arômes et le sucre du vin. Je n'aurai pas fait cette suggestion. Avec le roquefort je recommanderai plutôt un blanc moelleux qu'un rouge, tel qu'un Jurançon moelleux du Domaine Cauhapé, par exemple. Quand à ce dernier exemple je ne sais quoi vous dire, je ne vois ni l'originalité, ni la cohérence dans cette proposition, le Porto n'est pas vraiment un produit que l'on accompagne de met.

Ces 3 suggestions sont des VDN (Vin Doux Naturel), c'est ce que l'on appelle des vins mutés. Pourquoi des vins mutés ? Parce qu'après une vinification classique (en rouge ou en blanc), la fermentation est stoppée, puis l'on ajoute dans le moût de raisins de l'alcool neutre, c'est cette opération que l'on appelle le mutage, d'où Vin Muté. Ces vins sont plus liquoreux que moelleux, il y a plus de sucre et d'alcool, que dans les vins de la catégorie des Moelleux, qui correspondent à la vinification des raisins sur-muris, comme les Vendanges Tardives (VT) en Alsace, les Coteaux du Layon en Loire, ou les Sauternes dans le bordelais.
A titre indicatif, les vermouths sont des Apéritifs à base de vin, ce sont des vins de liqueur auxquels on a ajoutés des herbes/épices qui ont infusé dans les moûts.

art-managemt-004_edited.jpg art-managemt-011_edited.jpg
Ce vin aurait pu être suggéré avec un fromage à pâte persillée... Brandade de Morue avec un vin demi-sec, je reste sans voix...

 

 

Déjà à la base le vin possède d'une manière générale des propriétés digestives, quant aux vins moelleux, ils facilitent en plus la sécrétion biliaire et pancréatique.

Le haut de l'article se ventait de proposer des vrais vins moins sucrés et moins connus, manifestement ils se sont égarés en cours de route.
J'ai commencé par critiquer les Vins Moelleux et Liquoreux parce que ce sont des vins que je recommande plutôt en Digestif qu'en Apéritif, parce que ce sont des vins qui tapissent le palais, qui couvrent nos sensations d'un voile très aromatique et sucré généralement, et qu'après un verre de vin moelleux, c'est un peu comme après un whisky, pour récupérer 100% de sa faculté de perception initiale, c'est long et difficile. On goûte avec un masque dans la bouche en gros, d'ailleurs, les grands amateurs de Whisky préfèrent le déguster en fin de repas plutôt qu'en début. Je trouve que ce sont des produits qui s'accompagnent mal avec les mets de part leur structure très aromatique et puissante.

 

 

art-managemt-005_edited.jpg art-managemt-010_edited.jpg undefined


Je n'ai aucune critique concernant ces dernières suggestions, ce sont des expériences à faire individuellement, certains seront conquis et d'autres peut être déçus, mais tout n'est plus qu'une question de goût.

undefinedEn ce qui me concerne, je sers tous les vins dans un seul verre,  des mousseux au liquoreux, vins secs rouges ou blancs, dans l'Authentis n°2 Spiegelau. 
Ici, lors de chaque conseil, ils font des différences pour la verrerie, mais il faut avoir conscience que le plupart des verres fabriqués pour des utilisations spécifiques ne respectent pas toujours les produits et les modifient. Suite à plusieurs expériences comparatives de verres, j'ai opté pour l'Authentis n°2 spiegelau.
Vous n'êtes pas obligés de suivre le même choix que le mien, mais faites l'expérience, choisissez 3, 4, 5 verres différents, versez-y le même vin et observé, c'est assez sympa et divertissant à faire à plusieurs....

 

Rédigé par Emilie Merienne

Publié dans #Vu dans la Presse...

Commenter cet article

Franck 05/03/2008 15:26

C'est encore moi... Concernant le whisky je suis tout a fait d'accord. Quand au liquoreux c'est pas trop ma tasse de thé et pour l'apéritif un blanc sec, Une petite roussette de savoie ou un côte du Jura pour étonner les invités ou un bon ptit rouge avec de la charcuterie.... Pour le foie gras perso j'aime bien un ptit Gewurtz, mais sec ou un côte du jura, un ptit peu vieux voir un jaune ou chateu-chalon... Mais bon c'est mes gouts

Hub 27/02/2008 09:10

Bien vu !
L'Authentis n°2 de Spiegelau est également mon préféré : très bon rapport Q/P, de plus il n'est pas trop fragile ... (c'est peut-être un détail, mais ras-le-bol de casser un verre à 20-30 € au lavage après chaque dégustation !).
Pour l'apéro, mes préférences vont également aux vins secs, plutôt aux blancs mono-cépages : sauvignons de Tourraine, chenins d'Anjou, muscats d'Alsace, voire certains rieslings (notamment les allemands), viogniers de la vallée du Rhône, aligoté de Bourgogne (pour le kir) ... etc.
Et bien entendu aux champagnes ou à certains crémants.

Emisommeliere 10/05/2008 09:34


Bonjour Hub, Pour ma part je ne sais pas boire sans manger, du coup je ne fais pas vraiment de choix de vins d'apéritif, étant donné que je pense toujours aux petits plats que je vais faire... A ce
propos je trouve plus facile de choisir les mets en fonction du vin plutôt que l'inverse... Mais je trouve vos choix de vins d'apéritifs simples et pertinents...